BIEN-ÊTRE
05/08/2013 02:00 EDT | Actualisé 08/10/2013 05:12 EDT

Différencier la bonne de la mauvaise nourriture en conserve

Getty

Sur le site telegraph.co.uk, l’expert nutritionniste et auteur Ian Marber explique qu’en plus des aliments frais, certains produits en conserve peuvent collaborer à une saine alimentation.

Cela signifie que vous pouvez avoir un repas sain, faible en gras et riche en protéines et en fibres tout en mélangeant produits frais et en conserve.

En plus d’être souvent assez économique et rapide à préparer, vous obtiendrez plus facilement vos deux à cinq portions de fruits et légumes quotidiennes recommandées, même en saison hivernale.

Carottes, petits pois, maïs, macédoines, ratatouille cuite; il ne faut que bien lire les étiquettes pour vous assurer que vous obtiendrez les éléments nutritifs appropriés sans consommer ceux que vous ne voulez pas.

Marber conseille de n’acheter que ceux qui sont dans l'eau et non pas dans l’huile ou les marinades. Choisissez donc les aliments non salés, non sucrés et sans huile.

Certains produits afficheront du sucre dans la liste des ingrédients, mais selon le nutritionniste, la plupart ne présenteraient qu’un infime pourcentage, et il ne faudrait donc pas s’en inquiéter.

Sachant que les ingrédients sont inscrits sur les étiquettes par ordre de quantité présente dans le produit, si le sucre ou le sel est inscrit sur la première ligne, il serait préférable de choisir une autre sorte.

Donc, en incorporant des produits en conserve à vos aliments frais, vous jouirez d’un repas tout à fait équilibré.

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net

Retrouvez les articles du HuffPost Art de vivre sur notre page Facebook.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les livres de cuisine à offrir en cadeau