NOUVELLES
08/08/2013 07:15 EDT | Actualisé 08/10/2013 05:12 EDT

Mort de Sammy Yatim : l'ombudsman doit confirmer l'ouverture d'une enquête

L'ombudsman de l'Ontario confirmera jeudi s'il ouvrira ou non une enquête officielle sur l'intervention policière qui a mené à la mort de Sammy Yatim le 27 juillet dernier.

Le jeune homme de 18 ans a été abattu par un policier dans un tramway de Toronto. L'incident a été filmé par des caméras de surveillance et des téléphones cellulaires qui montrent que la police a tiré neuf coups de feu sur Sammy Yatim.

S'il y a enquête, André Marin, voudrait notamment revoir les directives de la province données à la police au sujet de la marche à suivre lorsque des agents doivent calmer un suspect dans une situation tendue.

L'Unité des enquêtes spéciales (UES), qui enquête lorsqu'il y a mort d'homme ou des blessures graves au cours d'une intervention policière, se penche aussi sur l'affaire.

L'UES cherche à déterminer s'il y a matière à déposer des accusations criminelles contre l'un des agents.

La mort de Sammy Yatim a suscité l'indignation de centaines de personnes qui sont descendues dans la rue pour demander que justice soit faite.

Plus de 30 000 personnes ont aussi signé une pétition en ligne demandant ce que des accusations criminelles soient déposées contre l'agent qui a tiré les coups de feu.

PLUS:rc