NOUVELLES
08/08/2013 05:37 EDT | Actualisé 08/10/2013 05:12 EDT

Le réalisateur Werner Herzog tourne un film sur les messages texte au volant

LOS ANGELES, États-Unis - Dans ses documentaires, Werner Herzog s'est penché sur les grizzlis, les survivants d'écrasements d'avions, les peintures rupestres et les condamnés à mort.

Pour son plus récent projet, le réalisateur allemand, âgé de 70 ans, se tourne désormais vers les risques accompagnant l'envoi de messages texte au volant dans «From One Second to the Next», un court-métrage de 35 minutes qui évoque comment des vies ont été changées à jamais par cette pratique.

Le cinéaste affirme pouvoir travailler sur ce sujet, qui est lié à des événements catastrophiques frappant des familles. Selon lui, le fait qu'en une seconde, des vies entières étaient effacées ou transformées à jamais possédait la «résonance» émotive qu'il savait pouvoir explorer.

Le documentaire, qui raconte l'histoire des victimes et des responsables, est disponible en ligne depuis jeudi sur le site ItCanWait.com, et sera distribué par AT&T dans plus de 40 000 écoles secondaires ainsi que dans des centaines d'organisations faisant la promotion de la sécurité et d'agences gouvernementales.

Le film s'appuie sur les publicités de 30 secondes déjà réalisées par M. Herzog pour la campagne «It Can Wait», mise sur pied par AT&T pour attirer l'attention sur ce problème.

M. Herzog, qui s'est déjà insurgé contre l'infiltration de la mise en marché dans le monde de la créativité, ne se rebute pas devant cette commandite. Au dire du réalisateur de «Fitzcarraldo», le projet n'a en effet rien à voir avec le consumérisme ou la publicité.

PLUS:pc