NOUVELLES
08/08/2013 01:36 EDT | Actualisé 07/10/2013 05:12 EDT

Toujours beaucoup de questions à Lac-Mégantic

Radio-Canada

Des citoyens de Lac-Mégantic qui ont assisté à une réunion d'information, mercredi soir, en sont sortis avec un sentiment partagé.

Dès le début de la rencontre, la mairesse a abordé la grande nouvelle du jour : la demande de la MMA de se placer sous la protection des tribunaux. Elle tenait, encore une fois, à rassurer ses concitoyens.

« J'ai assuré les citoyens que toutes les mesures seront prises, par la ville et par le gouvernement, pour que les travaux se poursuivent », a ajouté la mairesse à sa sortie.

« Les avocats de la Ville et ceux du gouvernement du Québec sont sur le dossier, et travaillent de façon intense afin que les intérêts de la Ville et du gouvernement soient les mieux protégés possible », a-t-elle ajouté.

« On fait face à une compagnie qui nous a démontré, depuis le début, qu'elle n'est pas responsable, alors ce qui suit fait en sorte qu'on subit, encore aujourd'hui, les conséquences de son comportement. » — Colette Roy-Laroche, mairesse de Lac-Mégantic

Malgré tout, la question des indemnisations continue d'être une source de tracas. On se demande aussi quels créanciers de la MMA seraient considérés en priorité, advenant la liquidation des actifs de la compagnie ferroviaire.

« C'est très frustrant, mais qu'est-ce qu'on peut y faire? On a les mains liées, on ne peut rien faire », a lancé Édith Langlois, une citoyenne, à sa sortie de la réunion.

« Pourquoi n'ont-ils pas plus d'assurances que ça? Pourquoi n'ont-ils pas plus de couverture? », se demande Manon Bouchard, une autre résidente. « Pourquoi, au niveau du ministère des Transports, on ne s'assure pas qu'ils sont couverts pour des catastrophes épouvantables qui peuvent malheureusement arriver? »

À quand des réponses?

Au terme de la réunion, très générale, Colette Roy-Laroche a affirmé avoir fourni les réponses dont elles disposent. N'empêche, beaucoup de questions, sur autant sujets, étaient encore pendues aux lèvres des dizaines de citoyens qui ont assisté à la rencontre.

« Les tests de sol, quand les tests vont-ils se faire? Si les sols sont contaminés, qui devient responsable de ces sols-là? », s'interroge une résidente. « On sait très bien que ce sont les propriétaires terriens qui sont responsables de leurs terrains. Comment se fait la transmission des titres? »

« De ce que j'ai pu comprendre, c'est vraiment l'ensemble de la population du Québec qui va payer pour le désastre. » — Daniel Hervieux, citoyen

Un peu de frustration

Par ailleurs, des Méganticois rencontrés en ville, mercredi, ont exprimé une certaine frustration par rapport au manque de communication des autorités municipales. Par exemple, certains ne savaient même pas qu'il y avait une réunion d'information en soirée.

« Nous sommes bien conscients qu'il y a des failles dans la façon de joindre les gens, concède la mairesse. Dans les prochains jours, on va mettre notre site Internet à jour quotidiennement, de manière à ce que l'information puisse être vue. »

Colette Roy-Laroche est certaine de pouvoir à améliorer la situation en continuant aussi de miser sur tous les moyens à sa disposition, comme la radio locale et le téléphone.

http://www.radio-canada.ca/sujet/lac-megantic Consultez notre section spéciale.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.




INOLTRE SU HUFFPOST

Explosion d'un train à Lac-Mégantic