TV5 Québec Canada a été autorisée jeudi à lancer sa nouvelle chaîne UNIS au Canada dans le but de promouvoir la francophonie, selon l'organisme de contrôle de l'audiovisuel canadien.

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) devait se prononcer sur 22 demandes d'ordonnance de distribution obligatoire par les opérateurs de télévision dans leur service de base aux abonnés.

"Les communautés de langue française en situation minoritaire se verront mieux reflétées à l'écran et auront accès à deux services additionnels de langue française", a expliqué l'organisme de régulation de l'audiovisuel dans son communiqué.

Les opérateurs de télévision ont donc obligation d'offrir la chaîne UNIS et la chaîne ARTV en français partout au Canada. Ces deux nouvelles chaînes, selon le CRTC, offrent "une programmation consacrée à la diversité au sein de la communauté francophone du Canada".

Par ailleurs, le CRTC a décidé que "les Canadiens francophones vivant avec un handicap visuel auront accès à de la programmation répondant spécifiquement à leurs besoins dans leur langue avec la distribution obligatoire au service de base du nouveau service AMI TV en langue française". Le public anglophone a déjà accès à ce service depuis depuis 2009.

En revanche, le groupe Quebecor a essuyé le refus des autorités d'obtenir des opérateurs du câble ou satellite de diffuser sa chaîne d'information Sun News Network lancée il y a un peu plus de deux ans.

Dans ce contexte, le CRTC lance une enquête publique "sur une nouvelle approche en ce qui concerne les services de nouvelles nationales à la télévision".

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Loading Slideshow...
  • Les 7 géants des médias au Canada

  • Postmedia - 1,1 milliard $

    Postmedia a été créée en 2010, après le démantèlement de Canwest. Un consortium mené l'ancien PDG de Canwest Paul Godfrey a acheté actifs des journaux de Canwest, dont le National Post, le Ottawa Citizen et le Calgary Herald, de même que deux quotidiens de Vancouver. En photo: le PDG de Postmedia, Paul Godfrey <em>*Selon les chiffres annoncés par l'entreprise</em>

  • Torstar - 1,48 milliard $

    Torstar détient le Toronto Star, plus important quotidien au pays. L'entreprise détient aussi la chaîne de magazine Metroland et l'éditeur Harlequin, qui publie des romans à l'eau-de-rose. En photo: l'édifice de Torstar à Toronto <em>*Selon les chiffres annoncés par l'entreprise</em>

  • Shaw - 4,74 milliards $

    Le géant du câble dans l'ouest canadien est entré dans les ligues majeures en 2009 avec l'achat de plusieurs affiliés de CTV. L'entreprise fondée par Jim Shaw est toujours contrôlée par sa famille. En photo: le PDG Brad Shaw <em>*Selon les chiffres annoncés par l'entreprise</em>

  • Quebecor - 9,8 milliards $

    Fondée par Pierre Péladeau, l'entreprise détient Sun Media et la chaîne de quotidiens Osprey, de même que Vidéotron, TVA et nombre de publications et de sites web. Le fils de Pierre Péladeau, Pierre-Karl, a occupé le poste de PDG de 1999 à 2013. Depuis mars 2013, Robert Dépatie occupe ce poste. Photo: Pierre-Karl Peladeau <em>*Selon les chiffres annoncés par l'entreprise</em>

  • Rogers - 12,1 milliards $

    Fondée par Ted Rogers, Rogers Communications est un acteur de premier plan dans le secteur du câble et des services sans-fil. L'entreprise contrôle Rogers Media, qui détient 70 publications, 54 stations de radio et plusieurs chaînes de télé, dont CityTV et The Shopping Channel. En photo: Le PDG de Rogers, Nadir Mohamed <em>*Selon les chiffres annoncés par l'entreprise</em>

  • Woodbridge (Thomson Reuters) - 13,8 milliards $

    Woodbridge est le holding de la milliardaire famille Thomson. L'entreprise contrôle 55 % de Thomson Reuters, l'une des plus grandes organisations médias. En photo: le fondateur Kenneth Thomson photographié en 2003. <em>*Selon les chiffres annoncés par l'entreprise</em>

  • Bell Canada (BCE) - 18,1 milliards $

    BCE est l'une des plus importantes entreprises canadiennes, avec ses services de téléphonie, de web et de télévision. Sa filiale Bell Média a acheté les stations de radio du groupe CHUM en 2006, et celles d'Astral Media en 2012. Bell détient également le réseau CTV. <em>*Selon les chiffres annoncés par l'entreprise</em>