NOUVELLES
08/08/2013 08:32 EDT | Actualisé 08/10/2013 05:12 EDT

Enfants tués par un python: l'État videra l'animalerie de ses «locataires»

CAMPBELLTON, N.B. - Des spécialistes de la faune retireront vendredi plus d'une dizaine d'animaux d'un magasin d'animaux exotiques de Campbellton, au Nouveau-Brunswick, quelques jours après que deux garçons eurent été asphyxiés par un python de Seba dans un logement situé au-dessus de l'entreprise.

Bruce Dougan, le responsable du Zoo de Magnetic Hill à Moncton, a indiqué jeudi que le ministère des Ressources naturelles de la province lui avait demandé de contribuer à l'identification et au retrait de 16 bêtes pour lesquelles la boutique ne possédait pas de permis.

Il a précisé que quatre alligators américains de grande taille, six crocodiles ainsi que plusieurs tortues et serpents se trouvaient dans l'animalerie Reptile Ocean.

Selon Bry Loyst, fondateur et responsable du jardin zoologique ontarien Indian River Reptile Zoo, il y a beaucoup de bêtes à l'intérieur du magasin et l'endroit est si encombré qu'il est difficile de procéder à leur retrait de manière sécuritaire.

M. Loyst a révélé que les autorités dressaient actuellement l'inventaire des animaux se trouvant dans l'animalerie et que des zoos en Ontario et au Nouveau-Brunswick avaient accepté de les recueillir.

«Nous ne voulons pas de ces animaux, nous ne faisons qu'aider», a-t-il dit.

Le ministère des Ressources naturelles du Nouveau-Brunswick a obtenu un mandat de perquisition pour fouiller le magasin et a fait savoir que tout animal illégal qui y serait découvert serait saisi et envoyé dans un jardin zoologique. Un périmètre de sécurité a été établi autour du bâtiment depuis que les frères Noah et Connor Barthe, respectivement âgés de quatre et six ans, ont été trouvés morts lundi matin dans un logement au-dessus de l'animalerie.

L'appartement et la boutique appartiennent à Jean-Claude Savoie, un ami de la famille des garçons qui les avait emmenés magasiner et visiter une ferme avant de les garder à coucher, dimanche, en compagnie de son fils. M. Savoie n'a pas pu être rejoint pour obtenir des commentaires.

Selon les résultats préliminaires des autopsies, les deux enfants sont morts par asphyxie. Le serpent responsable des décès, un reptile de 45 kilos, se serait échappé de sa cage en verre à l'intérieur du logement. La Gendarmerie royale du Canada affirme que le python s'est glissé dans un conduit d'aération, mais est passé à travers le plafond et a atterri dans le salon où les deux frères dormaient.

Depuis 1992, cette variété de python est interdite dans la province, sauf sur présentation d'un permis spécial. Seuls les zoos agréés peuvent obtenir ce document, a assuré Anne Bull, une porte-parole du ministère des Ressources naturelles.

Le ministère a par ailleurs dit qu'il ne savait pas que l'appartement abritait un python de Seba avant l'incident.

Les funérailles des deux garçons auront lieu samedi à 16 h. La cérémonie se déroulera à l'église Saint-Thomas d'Aquin, à Campbellton.

Mercredi soir, des centaines de personnes ont participé à une vigile en mémoire des deux jeunes victimes.

PLUS:pc