NOUVELLES
07/08/2013 01:36 EDT | Actualisé 07/10/2013 05:12 EDT

Semafo creuse sa perte à 46,5 millions $ US, affectée par les cours de l'or

MONTRÉAL - Semafo (TSX:SMF) a annoncé mercredi avoir perdu 46,5 millions $ US au deuxième trimestre, soit environ trois fois la perte subie il y a un an, en raison de d'une baisse des cours de l'or qui donnera lieu à la fermeture de l'une de ses mines en Afrique de l'Ouest.

La société minière a précisé que sa perte nette attribuable aux actionnaires représentait 17 cents US par action et qu'elle incluait une perte de valeur hors trésorerie de 67,1 millions $ US sur les actifs non stratégiques.

Abstraction faite de cette perte de valeur, Semafo a enregistré un résultat net ajusté attribuable aux actionnaires de 12,8 millions $ US, comparativement à 19,4 millions $ US lors de la même période en 2012.

Le résultat net ajusté par action est de cinq cents US, soit deux de mieux que ce à quoi s'attendaient les analystes, mais un chiffre inférieur aux sept cents US du deuxième trimestre de l'an dernier.

L'entreprise de Montréal, qui compte des mines et des investissements en Afrique, a produit 58 600 onces d'or durant la période de trois mois terminée le 30 juin, contre 60 500 onces un an plus tôt. Cette production est conforme à ses objectifs.

Par ailleurs, Semafo a indiqué avoir comptabilisé une perte de valeur hors trésorerie de 32,8 millions US, ayant décidé de réduire graduellement les opérations pour éventuellement arriver au mode d'entretien et de maintenance à sa mine Kiniero, en Guinée, durant la deuxième moitié de l'année. La baisse du prix de l'or a aussi incité la société à comptabiliser une perte de valeur hors trésorerie de 14,7 millions $ US, cette fois pour la mine Samira Hill, au Niger.

À la Bourse de Toronto, mercredi, les actions de Semafo valaient 1,66 $, en hausse de sept cents, soit plus de quatre pour cent par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc