NOUVELLES
07/08/2013 05:38 EDT | Actualisé 07/10/2013 05:12 EDT

Mali: la Cour constitutionnelle confirme l'avance d'«IBK» au premier tour

BAMAKO, Mali - La Cour constitutionnelle du Mali a confirmé mercredi que l'ancien premier ministre Ibrahim Boubacar Keïta était arrivé en tête au premier tour de l'élection présidentielle et a rejeté les allégations d'irrégularités.

La cour a jugé mercredi que les plaintes d'irrégularités électorales, environ une dizaine, n'étaient pas fondées. L'annonce ouvre la voie à la tenue du second tour comme prévu dimanche.

Selon la cour, Ibrahim Boubacar Keïta a remporté 39,79 pour cent des votes, tandis que son principal rival, Soumaïla Cissé, a obtenu 19,7 pour cent.

M. Keïta, mieux connu sous ses initiales «IBK», a consolidé son statut de meneur en obtenant l'appui de la plupart des candidats ayant perdu au premier tour.

L'élection présidentielle au Mali est considérée comme une condition essentielle au retour à un gouvernement civil après le coup d'État de mars 2012, afin que l'aide de 4 milliards $ US promise par les donateurs internationaux puisse être versée.

PLUS:pc