DIVERTISSEMENT
07/08/2013 01:30 EDT | Actualisé 07/08/2013 01:35 EDT

Luc Guérin toujours aussi passionné par son métier

Agence QMI

Il le dit lui-même, Luc Guérin est chanceux, car dans son métier, il est toujours entouré d’une équipe merveilleuse. C’est encore le cas avec ses amis Martin Drainville et Benoît Brière, avec qui il est devenu codirecteur artistique du Théâtre du Vieux-Terrebonne.

« Ça faisait longtemps qu’on en parlait. Moi et Martin, on a produit au Théâtre Hector Charland quelques années avant de quitter. Ça faisait environ deux ans qu’on parlait de travailler ensemble les trois. C’est un prétexte pour se réunir », confie Luc Guérin à BUM Interactif Groupe (BIG). « Ce sont des gars que j’admire beaucoup, alors c’est agréable de travailler avec des gens que tu aimes vraiment. On est comme des gamins dans les loges. »

Cet été, on présente la pièce La puce à l’oreille de Georges Feydeau au Théâtre du Vieux-Terrebonne, et les trois comparses y jouent également. Dans le cas de Luc Guérin, il incarne Carlos, l’Espagnol macho et jaloux.

« Je rêvais de faire du Feydeau. Carlos est un beau personnage, j’aime cette idée de gars jaloux qui dit ne pas l’être. Son côté latin, macho, poussé à l’extrême. C’est le genre de comportement qui me fait rire. On se paie la traite avec cette pièce. J’ai toujours trouvé que c’était un privilège d’être sur scène, alors j’en profite. Je me trouve chanceux, et en vieillissant, je crois qu’on l’apprécie encore plus. »

Avec Brière et Drainville, Luc Guérin a l’intention que leur collaboration dure longtemps et qu’ils continuent de présenter des œuvres de qualité, de rajeunir le public et de faire apprécier le théâtre d’un plus large public.

Toujours aussi passionné par son métier, il considère être un grand privilégié. Cet automne, nous le verrons également dans le film Il était une fois les Boys, où nous découvrirons comment Les Boys se sont formés. « Je joue un des pères. C’est très drôle, car celui qui joue mon fils a dû prendre toutes mes mimiques. Il est très bon. Il y aura de l’émotion, du drame aussi, même si c’est une comédie. C’est une belle histoire. »

Luc sera également de la websérie Les disparus avec les Chick'n Swell sur le site de Radio-Canada. Puis, il reprendra la tournée avec le spectacle Cabaret. Mais en attendant, La puce à l’oreille est présentée jusqu’au 7 septembre au Théâtre du Vieux-Terrebonne.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.