NOUVELLES
07/08/2013 06:10 EDT | Actualisé 07/10/2013 05:12 EDT

Les actions d'Air Canada se sont envolées grâce à des résultats records

MONTRÉAL - Les actions d'Air Canada (TSX:AC.B) se sont envolées, mercredi après-midi, après que le transporteur eut affiché les meilleurs revenus de son histoire pour un deuxième trimestre et amélioré considérablement son bénéfice d'exploitation en réduisant avec succès ses coûts.

À la Bourse de Toronto, mercredi, le titre de la société aérienne montréalaise valait 2,65 $, en hausse de 53 cents, soit 25 pour cent par rapport à son précédent cours de clôture. Il demeurait cependant inférieur à son sommet des 52 dernières semaines, de 3,40 $.

Le volume des transactions était plus élevé que d'habitude, plus de dix millions d'actions ayant alors changé de mains.

Air Canada a annoncé avoir enregistré un bénéfice net ajusté de 115 millions $, ou 41 cents par action, soit une amélioration de 122 millions $ par rapport à la perte nette ajustée de 7 millions $, ou deux cents par action, du deuxième trimestre de 2012.

Les analystes avaient estimé que le transporteur enregistrerait un bénéfice net ajusté de 10 cents par action et des revenus de 3,02 milliards $, selon des données compilées par Thomson Reuters.

Walter Spracklin, analyste chez RBC Marchés des capitaux, a affirmé que la solide performance d'Air Canada avait été alimentée par un bon contrôle des coûts et un rendement positif.

«Les coûts diminuent plus rapidement que prévu», a-t-il écrit dans un rapport, faisant remarquer que le transporteur projetait des coûts inférieurs pour l'ensemble de l'exercice, vraisemblablement en raison d'une baisse des frais d'entretien.

Le bénéfice d'exploitation d'Air Canada a augmenté à 174 millions $, contre 63 millions $, alors que les produits d'exploitation ont totalisé 3,06 milliards $, ce qui représente un record pour la société au deuxième trimestre de même qu'une augmentation par rapport aux 2,99 milliards $ d'il y a un an.

Les produits passages réseau se sont établis à 2,76 milliards $, en hausse de trois pour cent par rapport au deuxième trimestre de 2012, rendant compte d'une amélioration de 1,6 pour cent du trafic et d'une progression de 1,5 pour cent du rendement unitaire. Pour ce qui est de la cabine dite de haut rapport, les produits passages ont progressé de 3,3 pour cent.

En tenant compte des éléments non récurrents, Air Canada a subi une perte nette de 23 millions $, ou neuf cents par action, au cours de la période de trois mois terminée le 30 juin, comparativement à une perte nette de 161 millions $, ou 59 cents par action, lors du même trimestre un an plus tôt.

«Ces résultats démontrent clairement que nous mettons à exécution nos initiatives stratégiques», a affirmé le président et chef de la direction, Calin Rovinescu, durant une conférence téléphonique.

La croissance des revenus et la rentabilité largement supérieure ont été atteintes malgré les pressions exercées par la concurrence et l'accroissement de la capacité de la société rivale WestJet (TSX:WJA), a ajouté M. Rovinescu.

Air Canada a indiqué que ses charges opérationnelles avaient fléchi de 42 millions $, soit un pour cent, par rapport au deuxième trimestre de 2012. L'augmentation des charges liées aux salaires et charges sociales ainsi qu'aux contrats d'achat de capacité a été plus que contrebalancée par la baisse des charges relatives au carburant avions et à la dotation aux amortissements et aux pertes de valeur, a précisé le transporteur.

PLUS:pc