NOUVELLES
07/08/2013 02:41 EDT | Actualisé 07/10/2013 05:12 EDT

Le FBI déployé à l'aéroport de Philadelphie après une alerte à la bombe

PHILADELPHIE - Des agents du FBI et du personnel d'urgence ont été déployés à l'aéroport de Philadelphie, mercredi, après une alerte à la bombe liée à un vol en provenance de l'Irlande. Une fouille de l'appareil n'a cependant pas permis de trouver un paquet suspect.

Le vol 777 de US Airways, qui arrivait de Shannon, en Irlande, a atterri dans une partie isolée de l'aéroport international de Philadelphie, peu après 14 h mercredi.

Selon l'inspecteur en chef de la police de Philadelphie Joe Sullivan, un appel à la bombe a été reçu tout juste avant l'atterrissage.

Des agents fédéraux ont accueilli l'avion sur la piste. Les passagers sont descendus de l'appareil par les escaliers et sont montés dans des autobus qui les attendaient.

Les passagers et leurs bagages ont également été examinés, a indiqué une porte-parole de la police de Philadelphie.

La police et les responsables de l'aéroport n'ont révélé aucun détail sur la menace ou sa provenance.

Une porte-parole du FBI, Carrie Adamowski, a déclaré que la police fédérale assistait l'agence de sécurité dans les transports dans son enquête. Le FBI a également fait savoir qu'elle tentait de déterminer l'identité de l'inconnu ayant lancé l'alerte au téléphone. Selon des enquêteurs, celui-ci pourrait se voir accusé de crimes graves.

L'agence américaine de l'immigration et des douanes a ses propres postes de vérification à l'aéroport de Shannon, et tous les passagers à bord du vol 777 ont dû passer ces contrôles avant l'embarquement.

L'avion, qui transportait 171 passagers et neuf membres d'équipage, devait poursuivre sa route vers Pittsburgh après son arrêt à Philadelhie, qui était apparemment prévu dans l'itinéraire.

Le porte-parole d'US Airways n'a pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires de l'Associated Press.

PLUS:pc