NOUVELLES
07/08/2013 07:28 EDT | Actualisé 07/10/2013 05:12 EDT

La Syrie, menace numéro 1 pour les Américains

Le numéro deux de la CIA, Michael Morell, a déclaré mercredi que la Syrie est la plus importante menace contre la sécurité des États-Unis.

« C'est probablement le problème le plus important dans le monde aujourd'hui en raison de la direction dans laquelle il s'oriente », a-t-il affirmé, faisant référence à la montée en puissance de la guerre civile, qui a fait plus de 100 000 morts depuis plus de deux ans de conflit.

Selon M. Morell, il y a davantage de combattants islamistes étrangers rejoignant les rangs de l'insurrection qu'aux pires moments de la guerre en Irak.

Il a expliqué que la Syrie fait face à deux risques. Le premier est que le conflit déborde de ses frontières, le second est que le régime s'effondre, laissant ainsi le pays aux mains des djihadistes qui pourraient en faire leur sanctuaire.

Les armes en possession du gouvernement, y compris les armes chimiques, risquent de se retrouver dans la nature, prévient-il.

Si la Syrie est la plus importante menace pour Washington, l'Iran et Al-Qaïda, la Corée du Nord et la cyberguerre figurent toujours dans la liste des Américains.

Michael Morell a accordé cette entrevue à la veille de son départ de la CIA. Il doit être remplacé par un juriste de la Maison-Blanche, Avril Haines, 43 ans.

Aide supplémentaire

Par ailleurs, le président américain Barack Obama a annoncé que Washington allait débloquer 195 millions de dollars supplémentaires pour les Syriens affectés par le conflit dans leur pays, portant à plus d'un milliard de dollars au total l'aide humanitaire américaine dans cette crise.

M. Obama a annoncé sa décision lors de son message aux musulmans à l'occasion de la fête du Fitr, qui marque la fin du mois de jeûne du ramadan.

« Pour aider de nombreux Syriens dans le besoin, les États-Unis vont fournir une aide supplémentaire de 195 millions de dollars en nourriture » et autres produits humanitaires, a déclaré M. Obama.

PLUS:rc