NOUVELLES
07/08/2013 02:13 EDT | Actualisé 07/10/2013 05:12 EDT

Des soldats israéliens blessés lors d'une présumée incursion au Liban

BEYROUTH - L'armée libanaise a déclaré, mercredi, qu'un groupe de soldats israéliens était entré en territoire libanais avant d'être touché par une explosion d'origine non précisée, un rare incident sur cette frontière instable et étroitement surveillée.

L'armée israélienne a semblé contester cette version de l'incident, en affirmant que quatre soldats avaient été blessés en menant des activités de routine «le long de la frontière» avec le Liban.

L'armée libanaise a affirmé qu'il s'agissait d'une «nouvelle violation de la souveraineté libanaise». Dans un communiqué, l'armée indique avoir ouvert une enquête sur la nature de l'explosion, survenue avant l'aube. Le communiqué ne précise pas combien de soldats israéliens ont été blessés, ni combien se seraient infiltrés en territoire libanais.

Selon l'armée libanaise, les soldats israéliens sont entrés jusqu'à 400 mètres en territoire libanais dans la région de Labbouneh, près de la ville côtière de Naqoura.

Mais en Israël, le ministre de la Défense, Moshe Yaalon, a déclaré qu'une explosion avait blessé quatre soldats qui menaient «des activités opérationnelles le long de la frontière libanaise».

Il a précisé que les troupes menaient des activités de routine «visant à assurer la paix aux résidants du nord en particulier, et aux résidants d'Israël en général».

«Durant l'activité opérationnelle, la force est tombée sur un explosif», a dit le ministre, en précisant que l'armée enquêtait pour savoir si l'explosion a été causée par un engin nouveau ou ancien.

Selon l'agence de presse officielle libanaise, les soldats israéliens ont été victimes d'une mine terrestre à environ 150 mètres à l'intérieur du territoire libanais.

PLUS:pc