POLITIQUE
07/08/2013 01:59 EDT | Actualisé 07/10/2013 05:12 EDT

Christian Paradis n'a pas été en conflit d'intérêts en chassant avec Marcel Aubut

Radio-Canada

Le ministre fédéral de l'Industrie, Christian Paradis, n'a pas enfreint la Loi sur les conflits d'intérêts lors d'une fin de semaine passée dans un camp de chasse en 2009, soutient la commissaire aux conflits d'intérêts et à l'éthique, Mary Dawson, dans un rapport déposé mercredi.

Alors qu'il était ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, Christian Paradis avait séjourné au camp de chasse de l'homme d'affaires et avocat Marcel Aubut, l'ancien propriétaire des Nordiques de Québec.

Or, ce dernier tentait à cette époque d'obtenir d'Ottawa du financement pour un nouvel amphithéâtre à Québec.

En 2012, le Parti libéral du Canada (PLC) avait demandé à la commissaire de scruter à la loupe les relations entre les deux hommes.

Le PLC estimait que Christian Paradis s'était placé dans une situation où il y avait une apparence de conflit d'intérêts, qui pourrait laisser croire à la population que le gouvernement peut être « acheté » en échange de faveurs.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques controverses du gouvernement Harper