NOUVELLES
06/08/2013 01:52 EDT | Actualisé 06/10/2013 05:12 EDT

Une série d'attentats fait au moins 36 morts dans la région de Bagdad

BAGDAD - Une série d'attentats à la voiture piégée visant principalement des marchés de la région de Bagdad a fait au moins 36 morts et de nombreux blessés mardi, ont annoncé des responsables irakiens.

Le premier ministre Nouri Al-Maliki a promis de défaire les «terroristes» derrière la plus récente vague de violence en Irak et de les éliminer du pays.

Les actes de violence liés aux tensions politiques et religieuses se multiplient en Irak depuis le début de l'année. Les attaques contre les civils et les forces de sécurité ont considérablement augmenté depuis le début du mois sacré de ramadan, au début de juillet.

Ce regain de violence fait craindre un retour au chaos meurtrier qui avait poussé l'Irak au bord de la guerre civile après l'invasion américaine de 2003.

Selon la police, l'attaque la plus meurtrière de la journée s'est produite avant le coucher du soleil, quand un véhicule piégé a explosé près d'un marché de Nahrwan, une banlieue du sud-est de Bagdad. L'attaque a fait six morts et 17 blessés.

Un peu plus tard, un véhicule piégé a explosé dans un marché très fréquenté du quartier Karradah, dans le centre de Bagdad, tuant cinq personnes et en blessant 18 autres.

Tard en soirée, un attentat à la voiture piégée a visé un café de la banlieue de Husseiniyah, au nord-est de la capitale, faisant cinq morts et 15 blessés. Quelques minutes plus tard, un autre véhicule piégé a explosé dans la même ville, tuant trois personnes, en plus de faire dix blessés.

Dans le sud-est de Bagdad, un véhicule piégé a explosé dans un marché en plein air du quartier chiite de Zafaraniyah, alors que les résidants faisaient leurs emplettes avant l'iftar, le repas de rupture du jeûne du ramadan. Trois personnes ont été tuées et dix autres ont été blessées, d'après les autorités.

Un attentat à la bombe dans une rue commerciale du secteur Dora, dans le sud de Bagdad, a fait trois morts et 11 blessés. D'après la police, un autre véhicule piégé a explosé avant le coucher du soleil près d'un marché du sud-ouest de Bagdad, tuant cinq personnes, en plus de faire 15 blessés.

En comptant les victimes de mardi, au moins 657 personnes ont été tuées en Irak depuis le début du ramadan, d'après un décompte de l'Associated Press, ce qui en fait le mois de ramadan le plus meurtrier dans le pays depuis 2007.

PLUS:pc