NOUVELLES
06/08/2013 01:18 EDT | Actualisé 06/10/2013 05:12 EDT

Une alerte à la bombe force l'évacuation du consulat des États-Unis à Milan

ROME - Un édifice abritant le consulat des États-Unis à Milan et d'autres bureaux a été temporairement évacué mardi, après la réception d'une lettre contenant une menace d'attentat à la bombe, a annoncé la police italienne.

Un responsable de la police antiterroriste a indiqué que la lettre contenait un symbole plusieurs fois utilisé par des groupes anarchistes italiens dans le passé.

À Washington, une porte-parole du département d'État, Jen Psaki, a confirmé l'alerte à la bombe et la fermeture temporaire du consulat. Elle a remercié les autorités italiennes pour leur «réponse rapide et professionnelle».

Le responsable de la police a indiqué que les forces de l'ordre avaient inspecté le bâtiment après l'évacuation des employés du consulat des États-Unis. Ce responsable a réclamé l'anonymat, conformément aux directives en vigueur au sein de la police italienne.

Les occupants de l'édifice ont été autorisés à y retourner quand la police a établi qu'il n'y avait pas de bombe. Plusieurs stations de radio italiennes ont des bureaux dans le même édifice et leurs employés ont aussi été évacués temporairement.

Un arrêt de métro situé à proximité de l'édifice a été brièvement fermé par mesure de précaution, avant de rouvrir un peu plus tard.

Mme Psaki n'était pas en mesure de dire s'il pourrait y avoir un lien entre l'alerte à la bombe à Milan et les menaces d'Al-Qaïda qui ont mené à la fermeture de plusieurs ambassades et consulats au Moyen-Orient et en Afrique, ainsi qu'à l'évacuation du personnel de l'ambassade américaine au Yémen.

PLUS:pc