NOUVELLES
06/08/2013 08:23 EDT | Actualisé 06/10/2013 05:12 EDT

Tiger Woods espère renouer avec le succès en tournoi majeur, à Oak Hill

PITTSFORD, États-Unis - Tiger Woods ne laissera rien au hasard à sa dernière occasion cette saison de remporter un tournoi du Grand Chelem.

Après avoir remporté un tournoi du championnat du monde de golf par sept coups la semaine dernière — sa cinquième victoire de la saison — Woods s'est pointé le bout du nez à Oak Hill en fin d'après-midi lundi et a passé la majeure partie de son temps à pratiquer ses coups d'approche et ses coups roulés, tentant d'apprivoiser les nuances des verts. Il y a à peine deux semaines, le no 1 mondial avait simplement été incapable de s'adapter à la rapidité des verts à l'Omnium britannique.

Il a aussi discuté du jeu sur les verts en compagnie de Steve Stricker, ce qui doit inquiéter les autres joueurs inscrits au tournoi. La dernière fois que Stricker lui avait offert quelques conseils sur les verts, c'était au début du mois de mars, et Woods avait remporté trois des quatre tournois suivants.

Les enjeux sont autrement plus élevés pour lui cette fois-ci au Championnat de la PGA.

Ce n'est pas la première fois que Woods risque de terminer une saison sans remporter un tournoi majeur. La différence, par rapport aux autres années, c'est qu'il accumule les victoires un peu partout — sauf dans les tournois du Grand Chelem.

Woods a savouré sa cinquième victoire au tournoi sur invitations Bridgestone la semaine dernière. Depuis 30 ans, un golfeur a remporté autant de tournois que lui au cours d'une même saison sur le circuit de la PGA sans triompher dans un tournoi majeur qu'à deux reprises — Woods en 2009, et Woods en 2003.

Pour quelqu'un qui a gagné 14 titres majeurs au cours des cinq dernières années, Woods n'avait pas l'air de quelqu'un en mode panique.

«Je crois que dès qu'on remporte un titre majeur ça signifie automatiquement qu'on connaît une bonne saison», a-t-il commenté mardi après avoir disputé neuf trous et avoir passé encore plus de temps dans le champ de pratique. «Même si tu rates le seuil de qualification dans tous les tournois où tu es inscrit, si tu remportes un tournoi majeur, alors tu fais partie de l'histoire.

«Cette année, je crois que ce fut une très bonne saison pour moi jusqu'ici, avec mes cinq victoires», a-t-il rappelé. «Et vous regardez la qualité des tournois que j'ai gagnés — le Championnat des joueurs et deux épreuves du championnat du monde de golf — c'est assez bon.»

Mais est-ce assez bon même s'il n'y a pas de titre majeur au palmarès?

«Ouais», a lancé Woods, n'offrant rien de plus qu'un simple sourire.

PLUS:pc