NOUVELLES
06/08/2013 12:26 EDT | Actualisé 06/10/2013 05:12 EDT

États-Unis : recul du déficit commercial en juin

Le déficit commercial américain s'est fortement réduit en juin, pour revenir à un plus bas niveau en plus de trois ans et demi, à la faveur d'un recul des importations et d'une augmentation des exportations, qui pourrait se traduire par une révision à la hausse des chiffres de la croissance du deuxième trimestre.

Selon les données publiées mardi par le département du Commerce, le déficit a baissé de 22,4 % par rapport à mai, à 34,2 milliards de dollars, son niveau le plus faible depuis octobre
2009 et sa plus forte baisse en pourcentage depuis février 2009.

Cette réduction du déficit du commerce extérieur pourrait conduire le gouvernement américain à revoir à la hausse son estimation de croissance pour le deuxième trimestre, qui a été
publiée la semaine dernière. Le déficit extérieur avait coûté 0,8 point de pourcentage à la croissance, selon la première estimation du gouvernement, qui donnait un rythme annuel de 1,7 % contre 1,1 % au premier trimestre.

Les économistes avaient tablé seulement sur une légère réduction du déficit, à 43,5 milliards de dollars.

« Cela pourrait signifier une révision en nette hausse, d'environ 0,8 point de pourcentage, et porter ainsi la croissance du deuxième trimestre à 2,5 % », estime Tim Quinlan, économiste chez Wells Fargo Securities à Charlotte, en Caroline du Nord.

La réduction des dépenses budgétaires à Washington et la faiblesse de la demande mondiale ont pesé sur l'économie au premier semestre, mais les analystes attendent une accélération dans la deuxième partie de l'année à la faveur d'un allègement des mesures d'austérité et d'une amélioration de la conjoncture en Europe.

Sur le marché des changes, le dollar a réduit ses pertes contre l'euro et le yen à la suite de cette publication.

Plus d'exportations vers la Chine

Pour le mois de mai, le déficit a été revu en baisse à 44,1 milliards de dollars contre 45 milliards en première estimation.

Les importations de biens et services ont diminué de 2,5 % en juin, à 225,4 milliards de dollars, reflet d'une baisse des importations de pétrole et de produits pour l'industrie, qui sont tombées à leur plus bas niveau depuis novembre 2010.

Les exportations ont augmenté de 2,2 % à un niveau record de 191,2 milliards de dollars, portées par une amélioration sur un large éventail de produits et services, dont les produits
alimentaires, les produits pour l'industrie, les biens d'équipement et les biens de consommation. Elles ont augmenté de 1,5 % vers l'Union européenne et de 4,5 % vers la Chine.

Les exportations ont contribué à sortir l'économie de la récession de 2007-2009 et ces signes de rebond après une phase de ralentissement renforcent la perspective d'une accélération
de la croissance du PIB américain au second semestre.

Les importations en provenance de Chine ont diminué de 2,2 %, ce qui a ramené le déficit commercial des États-Unis vis-à-vis du pays à 26,6 milliards, contre 27,9 milliards en mai.

Reuters

PLUS:rc