NOUVELLES
06/08/2013 08:25 EDT | Actualisé 06/10/2013 05:12 EDT

Raonic emboite le pas

Après les victoires de Vasek Pospisil, d'un (très) jeune espoir de 19 ans et d'un joueur dont les meilleures années semblent passées, il aurait été étrange que le numéro 13 au monde ne franchisse pas le premier tour de la Coupe Rogers.

Mais Milos Raonic a - difficilement - suivi la cadence infernale imposée par ses compatriotes. Le Canadien, 11e tête de série, a défait le Français Jérémy Chardy 6-3, 4-6, 7-5, mardi, sous un radieux coucher de soleil sur Montréal.

Raonic rejoint donc Pospisil, Filip Peliwo, Frank Dancevic et Jesse Levine (qualifié lundi) pour offrir au Canada un impressionnant quintette au deuxième tour de la Coupe Rogers.

Si ses compatriotes se sont lancés dans des envolées lyriques pour décrire ce que les représentants de l'unifolié ont accompli, Raonic, lui, a tenu un discours différent. Sentait-il la pression de son pays?

« Non, pas pour ça, c'est plutôt une pression que je m'impose à moi-même, a commenté l'Ontarien. Je suis fier et heureux de voir que les gars ont gagné, mais ça ne m'affecte pas personnellement. Je dois m'occuper de mes propres choses pour moi-même.

« Je me suis toujours dit que je devais me comparer aux meilleurs au monde si c'est là que je veux être. Donc je ne me suis jamais comparé à d'autres Canadiens. J'espère qu'à l'avenir, on aura plus de joueurs au sommet et là, je pourrai me comparer à eux. Mais maintenant, je me concentre sur ce que je dois faire pour lutter contre ce qu'on appelle le top 4. »

Coriace

La victoire était loin d'être acquise pour l'athlète d'origine monténégrine, opposé au 28e joueur mondial. Chardy a d'ailleurs profité d'une baisse de régime de Raonic en deuxième manche pour revenir dans le match.

Raonic est demeuré tout aussi brouillon en troisième manche, au cours de laquelle il a multiplié les balles dans le filet et a notamment commis trois doubles fautes. Mais il a retrouvé ses moyens à temps, au 12e jeu de la dernière manche, pour briser Chardy et s'imposer.

« J'ai eu mes chances (au bris), a assuré Raonic. Le jeu précédent, j'en avais raté une, j'ai manqué un coup droit qui m'aurait donné une avance de 0-40. Donc je lui tenais tête. J'ai été chanceux qu'il me donne une erreur et j'ai aligné quelques points. »

Raonic a en outre signé 12 as. Son arme de prédilection aura, pour cette semaine, un impact au-delà du sport, puisque Tennis Canada remettra 100 $ par as d'un joueur canadien à la Croix-Rouge pour venir en aide aux victimes de la tragédie de Lac-Mégantic.

Un autre membre du top 30 mondial attend Raonic au deuxième tour : le Russe Mikhail Youzhny (25e). À leur unique affrontement jusqu'ici, Raonic avait triomphé. C'était aux Internationaux d'Australie, en 2011.

« Je crois que c'était ma première victoire contre un joueur du top 10, se souvient Raonic. À l'époque, je jouais sans crainte, j'étais agressif. Je dois simplement faire la même chose demain. »

Comme mardi, le duel sera le premier de la session de soirée sur le central, à 18 h (HAE).

La victoire avant Daft Punk

Toujours sur le central, Novak Djokovic (no 1) a admirablement conclu la soirée des Montréalais avec un triomphe sans appel de 6-2, 6-1 sur Florian Mayer, dans un duel de deuxième tour. Le Serbe a prouvé pourquoi il était le favori en expédiant le 50e joueur mondial en 55 minutes.

Après son triomphe, Djokovic s'est d'abord permis quelques pas de danse au rythme du plus récent succès de Daft Punk, Get Lucky. Il a complété son opération charme en répondant en français à la première question de son entrevue.

Djokovic pourra continuer à danser un peu plus longtemps que ses rivaux mardi soir, puisqu'il bénéficiera d'une journée de congé mercredi. Il était en effet seulement le deuxième joueur qualifié pour le troisième tour et y affrontera jeudi le vainqueur du duel de mercredi entre le Canadien Filip Peliwo et l'Ouzbek Denis Istomin.

Autres résultats du premier tour :

  • Tommy Haas (GER/no 10) bat David Goffin (BEL) 7-6 (7/4), 6-3
  • Radek Stepanek (CZE) bat Nicolas Almagro (ESP/no 12) 6-3, 6-7(4/7), 6-3
  • Fabio Fognini (ITA/no 13) bat Marcos Baghdatis (CYP) 1-6, 6-1, 6-1
  • Nikolay Davydenko (RUS) bat Gilles Simon (FRA/no 14) 2-6, 6-1, 6-1
  • Jerzy Janowicz (POL/no 15) bat Julien Benneteau (FRA) 3-6, 6-3, 7-5
  • Alex Bogomolov fils (RUS)(Q) bat Michael Llodra (FRA) 6-2, 4-6, 6-3
  • Mikhail Youzhny (RUS) bat Jurgen Melzer (AUT) 6-4, 7-6 (7/3) 
  • Marcel Granollers (ESP) bat Grigor Dimitrov (BUL) 6-4, 6-4
  • Alexandr Dolgopolov (UKR) bat Kevin Anderson (RSA) 7-6 (7/0), 6-4

Résultats de deuxième tour:

  • Richard Gasquet (FRA/no 7) bat Martin Klizan (SRB) 6-3, 6-2
  • Kei Nishikori (JPN/no 9) bat Andreas Seppi (ITA) 4-6, 7-5, 6-1

PLUS:rc