NOUVELLES
06/08/2013 08:04 EDT | Actualisé 06/10/2013 05:12 EDT

Le sénateur libéral Rod Zimmer démissionne pour des raisons de santé

OTTAWA - Le sénateur libéral Rod Zimmer, qui avait défrayé les manchettes en 2011 après s'être marié à une femme de plus de 40 ans sa cadette, a remis sa démission au gouverneur général, mardi, pour des raisons de santé.

Alors qu'un scandale pour des dépenses non-justifiées éclabousse toujours le Sénat, la démission de M. Zimmer serait essentiellement due à sa santé, affirme le porte-parole du leader de l'Opposition au Sénat, Jim Cowan.

Bien que surpris par le moment où il a choisi de remettre sa démission, ses collègues au Sénat s'attendaient à ce que la santé de M. Zimmer, âgé de 70 ans, le pousse à quitter son siège.

En 2003, avant de siéger au Sénat, il avait souffert d'un cancer de la gorge, mais s'en était bien remis. Durant la dernière année, il a fait plusieurs séjours à l'hôpital. Le dernier, qui remonte au mois de mai, était dû à un malaise respiratoire.

Une porte-parole du chef libéral Justin Trudeau a confirmé que M. Zimmer, qui représente le Manitoba depuis 2005 sur nomination de l'ancien premier ministre Paul Martin, avait prévenu M. Trudeau de son départ imminent, le mois dernier.

Son départ porte à quatre le nombre de sièges vacants au Sénat et à 34 le nombre de sièges détenus par les libéraux. Les conservateurs détiennent 60 sièges. Sept sont occupés par des indépendants, dont quatre se trouvent au centre d'un scandale des dépenses non-justifiées.

PLUS:pc