NOUVELLES

Le pire hôtel de New-York déchaîne les critiques sur Trip Advisor (PHOTOS)

06/08/2013 01:13 EDT | Actualisé 06/08/2013 01:16 EDT
Yelp/Mr Z.

Vous avez prévu de voyager à New-York et ne savez pas où vous loger pour un prix abordable? Le HuffPost peut faire une chose pour vous: vous recommander l'hôtel dans lequel ne surtout pas aller! Son nom: Sun Bright Hotel. Mais "l'enfer" semble être le nom qui lui est le plus souvent attribué. Il a été relevé sur Twitter:

Sur les 122 avis laissés sur Trip Advisor, 71 sont dans la catégories "horrible" et 23 dans "médiocre". Lorsque l'on clique sur cette fameuse première catégorie, on a l'impression d'avoir affaire à une bande de voyageurs tout juste rescapés d'un naufrage: "Tout dans cet hôtel est un véritable cauchemar", "horrible il n'y a d'autre mots", "nul c'est le seule mot que je peux donner a cet hotel bon marché avec un lits atroce une chambre incrustés de moississures bref une porcherie".

"Allez directement au 5e sans regarder le 2e, le 3e et le 4e"

Bienvenue au Sun Bright Hotel: situé dans le chinatown de New-York, à 10 minutes du quartier chic de Soho, cet hôtel propose trois types de chambres. Double avec salle-de-bain à 66 euros la nuit, double avec salle de bain commune pour 55 euros et chambre semi-privée pour homme uniquement, avec salle de bain partagée, pour 30 euros la nuit.

Un prix imbattable pour une ville comme New-York? A condition de ne pas être très regardant. Car à ce prix-là, il faut accepter de dormir dans une chambre de quelques mètres carrés, sans fenêtre, plus habituée à accueillir les blattes que les voyageurs de passage. "En trois jours, le lit n'a pas été fait une seule fois" explique un internaute lyonnais sur Trip Advisor. Un autre voyageur résume l'ambiance générale:

"Pas de fenêtre, des draps qui ont déja été utilisés par d'autres personnes (puisqu'il y avait toute une collection de poils, de cheveux et de taches jaunatres dessus), une hygiène déplorable donc et le pire reste les insectes (blattes) qu'il y a dans la chambre et la réaction du personnel de l'hotel face à cette situation. En effet, quand j'ai montré les insectes présents dans ma chambre à l'un des responsables de l'hotel, je lui ai demandé de changer de chambre et tout ce qu'il m'a apporté comme réponse c'est me présenter une bombe d'insecticide!"

Le texte continue sous la galerie:

Le pire hôtel de New-York

Une internaute vendéen cherche lui à nuancer ces critiques générales en laissant une note de 3 sur 5 avec un commentaire, qui malgré la bonne volonté, ne réussit pas vraiment à convaincre:

"Une fois a l’hôtel, allez directement au 5e sans regarder le 2e, le 3e et le 4e, vous risquerez de vouloir partir! Une fois devant votre porte de chambre, une bonne inspiration d'air climatisée, et rappelez vous du prix modique pour New-York. En effet, la chambre fait 1,20 m sur 2,80 m sur 2,50m, mais on y est que pour dormir pas pour faire les cents pas. On dort bien, si on a la chance de s'endormir avant les ronfleurs. Et j'ai payé trois nuits pour le prix d'une nuit dans un Ibis en région parisienne."

Une centaine d'hommes y vivent à l'année

Le Daily Mail consacre un article, avec des photos éloquentes, à ces chambres semi-privatives qui occupent les 3 et 4e étages. Elles sont décrite comme des "refuges animaliers, où une centaine d'hommes défavorisés vivent côte à côte dans des enclos pour poulets infestés de cafards".

Le New-York Post a lui envoyé l'un de ses journalistes tester l'endroit et n'en dit pas beaucoup plus de bien. "C'est un chenil humain" écrit le journaliste qui parle de tarifs à 10 dollars la nuit pour les habitants réguliers. Les chambres mesurent 2 mètres sur 1,5, soit moins qu'une cellule de prison relève le quotidien. "Cafards, punaises, puces et autres parasites infestent le bâtiment. Les couloirs empestent la pourriture, la sueur et l'urine."

Le quotidien rapporte le témoignage de John Arkue, un homme qui vit dans cet enfer depuis 15 ans. Dans ses quelques mètres carrés s'entassent un téléviseur, un micro onde, un frigo et un cuiseur à riz, dont les branchements électriques sont à faire peur. Un autre occupant de longue date raconte aussi qu'une personne est morte dans sa chambre et que son corps y a été laissé pendant 15 jours. Après quoi, la chambre n'aurait même pas été nettoyée.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.