DIVERTISSEMENT
06/08/2013 08:59 EDT | Actualisé 06/10/2013 05:12 EDT

«Le journal d'Aurélie Laflamme» : le deuxième film en écriture

PC

India Desjardins planche présentement sur l’écriture du second volet des aventures cinématographiques de son personnage d’Aurélie Laflamme. L’auteure ignore pour l’instant à quel moment la jeune héroïne reviendra au grand écran, mais a néanmoins été en mesure de confirmer que ce deuxième et dernier film s’appuiera sur les tomes sept et huit de la série de romans du même nom.

« J’ai trouvé une façon de résumer les autres livres entre les deux, a expliqué India. Dans le premier film, on explorait une partie de l’adolescence d’Aurélie, son premier amour, la fin de son enfance. Là, on la verra passer d’ado à jeune femme, avec la fin de son secondaire cinq et son bal de finissants. Puisque les comédiens ont vieilli, ce sera raccord de les retrouver quelques années plus tard. Je ne crois pas que ça soit nécessaire de faire trois films d’Aurélie Laflamme; je préfère en faire deux, avec chacun son thème et sa profondeur. »

L’écrivaine a confié du même souffle que les acteurs du premier long-métrage devraient tous être de retour pour ce nouveau tour de piste, même si aucun contrat n’a encore été parafé. D’ailleurs, Marianne Verville, l’interprète d’Aurélie, dont India Desjardins est devenue inséparable depuis le tournage des premières scènes – les deux amies s’apprêtaient d’ailleurs à s’envoler ensemble vers Berlin lorsque le Huffington Post les a croisées -, s’implique très activement dans le processus de création.

« Marianne m’appelle souvent pour me demander où je suis rendue dans l’écriture, et ça m’encourage de savoir qu’elle est aussi motivée, qu’elle a autant d’intérêt à le refaire. Si je ne l’avais pas sentie aussi intéressée, je me serais peut-être dit qu’un deuxième film serait de trop. Mais ce n’est pas le cas. Marianne m’encourage, elle m’envoie de bonnes énergies, elle m’envoie des photos de comédiens pour combler les nouveaux rôles… Et pour moi aussi, c’est agréable, parce que j’écris le scénario en connaissant Marianne et en m’inspirant de sa personne, de sa façon de jouer. »

Quant à savoir quel réalisateur prendra place derrière la caméra, India Desjardins a indiqué ne pas avoir encore arrêté son choix. Dans un souci d’apporter une couleur différente à la suite des péripéties d’Aurélie, il se pourrait qu’elle ne renouvelle pas la collaboration avec Christian Laurence, qui avait orchestré le premier chapitre.

« J’aimerais faire un peu comme les producteurs d’Harry Potter aux États-Unis, a-t-elle illustré. Ils ont fait appel à différents réalisateurs. Je me dis que ce serait peut-être intéressant d’avoir différentes visions. »

Sorti dans les cinémas en 2010, le premier opus dérivé du Journal d’Aurélie Laflamme mettait en vedette, en plus de Marianne Verville, Édith Cochrane, Geneviève Chartrand et Aliocha Schneider.

Deux nouveaux livres

Si le septième art l’occupe beaucoup ces jours-ci, India Desjardins ne délaisse pas ses lecteurs pour autant. La jeune femme s’apprête à leur présenter son nouveau bouquin, Le Noël de Marguerite, qui atterrira sur les tablettes des librairies cet automne. Publié aux Éditions La Pastèque, le conte, illustré par Pascal Blanchet, racontera l’histoire d’une dame âgée qui décide de se terrer chez elle et de renoncer aux réjouissances de Noël. Ses plans seront toutefois rapidement contrecarrés. Les internautes qui suivent India sur les réseaux sociaux ont pu remarquer que celle-ci a déjà posté un aperçu de la page couverture de la fiction sur ses comptes Facebook et Twitter. Selon ses dires, Le Noël de Marguerite s’adresse à toutes les tranches d’âge et devrait ravir autant les petits que les grands.

« J’aime écrire des livres qui s’adressent à tout le monde. Une histoire, c’est universel. Le personnage principal peut avoir 14 ans, mais qu’il y ait quand même plein d’adultes qui le suivent. Maintenant, dans les Salons du livre, le public qui vient me voir est tellement varié! Il y a des fans d’Aurélie Laflamme, des grand-mamans, de plus en plus de gars… C’est très drôle. Il y a même des gens qui viennent me voir pour me faire signer une feuille imprimée avec un statut Facebook! »

Un autre ouvrage portant la griffe d’India Desjardins, un collectif de nouvelles dirigé par Karine Glorieux, et édité chez VLB, sera aussi disponible dans les prochaines semaines. Miroirs répertoriera plusieurs courts récits, signés de la main de divers auteurs, se déroulant tous dans des toilettes pour femmes d’endroits publics.

« C’était très inspirant comme sujet! », a rigolé India.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.