NOUVELLES
06/08/2013 01:16 EDT | Actualisé 06/10/2013 05:12 EDT

Au milieu des scandales, Usain Bolt vient à la rescousse des mondiaux de Moscou

MOSCOU - À l'approche des championnats du monde d'athlétisme, Usain Bolt a toujours la cote. C'est son sport qui en arrache.

En plus des forfaits annoncés, les scandales de dopage dans plusieurs disciplines ont récemment frappé durement l'athlétisme.

Dans ce contexte, Bolt se trouve en excellente position pour ajouter des médailles d'or à son palmarès déjà glorieux.

Des athlètes qui feront le déplacement dans la capitale russe pour les championnats de la semaine prochaine, il a réalisé les meilleurs chronos aux 100 et 200 mètres. Et compte tenu de la tradition d'excellence de la Jamaïque au relais 4 x 100 mètres, il est pressenti pour s'assurer trois autres médailles d'or.

Bolt a remporté trois médailles d'or aux Jeux olympiques de Pékin en 2008, en a ajouté trois autres à ceux de Londres et a réussi le triplé aux mondiaux de 2009. Et avec un total de sept médailles déjà à son palmarès aux mondiaux, un triplé de n'importe quelle couleur pourrait également lui permettre de rejoindre le grand Carl Lewis comme l'athlète masculin le plus décoré de l'histoire de l'événement avec 10.

«En ce moment, mon seul objectif est de gagner trois médailles d'or», a déclaré Bolt dans un échange de courriels avec l'Associated Press.

Il y a à peine un an, son compatriote Yohan Blake contestait la suprématie de Bolt à Londres, mais il a dû se contenter de l'argent. Il espérait se reprendre cette année mais le champion du monde en titre, couronné en Corée du Sud il y a deux ans à la suite de la disqualification de Bolt, souffre d'une blessure à la cuisse.

En l'absence de Blake, le retour en forme de Tyson Gay laissait présager une course relevée. Pourtant, même si l'Américain a enregistré les deux meilleurs chronos de l'année sur 100 mètres, l'année de Gay, et peut-être sa carrière, s'est écroulée lorsqu'il a renoncé à sa place au sein de l'équipe américaine de sprint pour Moscou après avoir échoué un test de dépistage hors compétition.

Presque au même moment, on apprenait que l'ancien recordman Asafa Powell a été testé positif à un stimulant, l'oxiofrome, aux championnats nationaux en juin.

Ces scandales font de Justin Gatlin le plus sérieux rival de Bolt dans l'épreuve reine des championnats. Le champion olympique 2004 a déjà battu le Jamaïcain lors de la réunion de la Ligue du diamant à Rome ce printemps, seule faille en compétition de Bolt cette saison.

Sur sa distance favorite, le 200 mètres, Bolt va être en quête d'un troisième titre mondial d'affilée. Et il aura autant à relever le défi du chronomètre que de son coéquipier Warren Weir.

Bolt a établi le record du monde de 19,19 seconde aux mondiaux de 2009, mais il estime pouvoir l'améliorer.

«Le record mondial du 200 mètres serait celui que j'aimerais vraiment améliorer encore une fois, pour voir si c'est peut-être possible de courir la distance en moins de 19 secondes», a déclaré Bolt.

Et quand Bolt se lance un défi, il le fait très souvent devenir réalité.

PLUS:pc