NOUVELLES
05/08/2013 02:37 EDT | Actualisé 04/10/2013 05:12 EDT

Un python a tué deux enfants au Nouveau-Brunswick, croit la GRC

Un python s'est évadé d'un commerce d'animaux exotiques situé dans la ville de Campbellton, au Nouveau-Brunswick, et s'est introduit dans l'appartement du propriétaire situé au-dessus de l'établissement, où il a tué deux jeunes enfants, selon l'enquête préliminaire de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Les deux garçons, âgés de 5 ans et 7 ans, auraient été étranglés à mort par le reptile, a indiqué la GRC, qui a constaté leur décès vers 6 h 30 lundi matin. Il s'agit des deux enfants d'un ami du propriétaire, qui habite au-dessus de son commerce.

Le serpent, qui mesure entre 3,5 et 4,5 mètres (ou 12 et 15 pieds) et pèse environ 45 kilogrammes (ou 110 livres), aurait emprunté les conduits de ventilation durant la nuit, selon les policiers qui ont capturé la bête.

« L'enquête se poursuit en collaboration avec la Section de l'identification judiciaire de la GRC. Des autopsies seront pratiquées sur le corps des deux garçons le mardi 6 août, à Saint John », a indiqué la GRC dans un communiqué de presse.

La ville sous le choc

Selon le maire adjoint de Campbellton, Ian Comeau, toute la ville est sous le choc. Il souligne qu'une réflexion sérieuse devra avoir lieu afin de déterminer si un tel commerce doit demeurer ouvert.

« C'est toute une tragédie ici à Campbellton », a expliqué M. Comeau, en entrevue à Radio-Canada. La détention de ce type d'animaux est permise par la Ville, a-t-il précisé. Mais il estime que la réglementation pourrait changer prochainement. « On va revisiter notre arrêté municipal », a dit M. Comeau.

L'établissement avait été critiqué l'année dernière par certains résidents, qui en réclamaient la fermeture. Une pétition avait été mise en ligne. « C'est quelque chose que l'on avait regardé », s'est souvenu M. Comeau.

Les serpents n'attaquent pas les humains, selon un spécialiste

Mais de tels accidents sont « rarissimes », souligne Hervé Maranda, directeur de la ferme d'élevage de reptiles Exotarium, située à Saint-Eustache. « Pour qu'il s'attaque à un humain, il faut que le serpent ait très peur », dit-il. Les rares accidents se produisent la plupart du temps lorsque ces serpents sont en train d'être nourris, selon M. Maranda. Ils peuvent alors confondre un membre de la personne qui leur donne à manger avec de la nourriture. Le python est aussi attiré par la chaleur que peuvent émettre les corps humains. En ce sens, le serpent aurait pu d'abord vouloir se coucher sur les enfants pour se réchauffer, avant de les étouffer pour une raison qui est toujours indéterminée, a expliqué M. Maranda en entrevue à 24 heures en 60 minutes, sur les ondes de RDI.

Le python est par ailleurs un serpent très lent lors de ses déplacements. Toutefois, il peut attaquer très rapidement. « Pour mordre, dans les bonnes conditions, à la bonne température, ça peut être très rapide, en moins d'une seconde », explique M. Maranda. « Ce n'est pas un animal qui est dangereux », affirme M. Maranda, qui pense qu'un python est moins dangereux qu'un « gros chien ».

PLUS:rc