NOUVELLES
05/08/2013 10:52 EDT | Actualisé 05/10/2013 05:12 EDT

La tablette Surface de Microsoft moins chère

Getty
An attendee uses the touch screen on Microsoft Corp.'s Surface computer tablet during the Microsoft Corp. Build Developers Conference in San Francisco, California, U.S., on Wednesday, June 26, 2013. Facebook Inc. is building an application for Microsoft Corp.'s Windows 8, adding one of the most popular programs still missing from the operating system designed to help Microsoft gain tablet customers. Photographer: David Paul Morris/Bloomberg via Getty Images

Aux prises avec un déclin soutenu des ventes d'ordinateurs personnels et une forte concurrence sur le marché des appareils mobiles, Microsoft a retranché 100 $ du prix de la version haut de gamme de sa tablette Surface.

Sur le site de sa boutique en ligne, la Surface Pro se vendait 899 $ ou 999 $, selon la capacité de mémoire de l'appareil. Elle se vend maintenant 799 $ ou 899 $.

Le prix de la version de base de la tablette Surface est lui aussi descendu le mois dernier, passant de 499 $ à 349 $, ce qui représente une baisse de 30 %.

Microsoft a d'ailleurs connu une charge de dépréciation de 900 millions de dollars au quatrième trimestre de l'exercice 2012/2013, alors que le chiffre des ventes de Surface n'atteint que 853 millions de dollars depuis son lancement.

Le 11 juillet dernier, Microsoft a annoncé une réorganisation de ses activités dans l'espoir d'accélérer les innovations et de se concentrer sur les appareils et les services, les consommateurs se tournant de plus en plus vers les tablettes, téléphones intelligents et ordinateurs portables.

Alors que Google Android et Apple dominent le monde du téléphone cellulaire, Microsoft espérait regagner du terrain en lançant son nouveau système d'exploitation Windows 8 en même temps que sa tablette Surface, en octobre 2012.

Apple, locomotive du marché des tablettes

Cette réduction du prix de la Surface de Microsoft survient alors que les ventes de tablettes ont diminué au deuxième trimestre, selon une analyse du cabinet de recherche IDC.

Le marché mondial des tablettes tournerait au ralenti à cause de la décision d'Apple de reporter à l'automne le lancement de son nouvel iPad, avance la firme IDC.

Apple avait l'habitude de sortir une nouvelle version au cours du deuxième trimestre, mais a choisi pour la première fois cette année d'attendre à l'automne avant de la présenter. Le géant américain pourrait ainsi être mieux positionné pour le blitz de ventes du temps des Fêtes.

Chaque année, le lancement d'un nouvel iPad a éveillé l'intérêt des consommateurs pour les tablettes en général, ce qui « a aidé à la fois Apple et ses concurrents », indique le directeur de IDC.

Partout dans le monde, les ventes de tablettes ont connu un déclin de 9,7 % au cours du trimestre, se chiffrant à 45,1 millions d'appareils écoulés. Le marché mondial des tablettes avait pourtant enregistré une progression de 142,4 % sur les trois mois précédents.

Malgré une chute des ventes de 14,1 % sur un an, Apple demeure plus grand vendeur. La tablette Kindle Fire d'Amazon (États-Unis) et Surface de Microsoft (États-Unis) occupaient respectivement la 4e et 5e position du palmarès au premier trimestre.

INOLTRE SU HUFFPOST

La Xbox One en images