NOUVELLES
05/08/2013 08:58 EDT | Actualisé 05/10/2013 05:12 EDT

Le tiers des piétons américains tués avait un taux d'alcoolémie élevé

Si l'alcool au volant est criminel, marcher en état d'ébriété peut être mortel.

Plus du tiers des piétons américains tués en 2011 présentaient un taux d'alcoolémie au-dessus de la limite légale pour la conduite, selon des informations gouvernementales publiées lundi.

35 % des piétons tués, ou 1547, avaient un taux d'alcool dans le sang égal ou supérieur à .08, ce qui constitue la limite légale pour la conduite automobile aux États-Unis.

Sur les 625 piétons tués âgés entre 25 et 34 ans, la moitié avait les facultés affaiblies. À peine moins que la moitié de ceux âgés dans le début de la vingtaine ou entre 35 et 55 ans était aussi affectés par l'alcool. Parmi ceux âgés de plus de 55 ans ou de moins de 20 ans, le tiers ou moins avait bu.

En comparaison, 13 % des conducteurs impliqués dans ces accidents mortels pour les piétons étaient au-dessus de la limite de .08.

En tout, environ le tiers (31 % ou 9878) des accidents de la route mortels en 2011 impliquait un conducteur en état d'ébriété.

Le secrétaire des transports Anthony Foxx a publié ces chiffres dans la foulée d'une campagne de sensibilisation visant à réduire le nombre de morts pédestres. En 2011, les 4432 décès de piétons représentaient une hausse de 3 % par rapport à l'année précédente.

La Presse Canadienne

PLUS:rc