NOUVELLES
05/08/2013 11:40 EDT | Actualisé 05/10/2013 05:12 EDT

Le Costa Rica envisage la fermeture de ses deux zoos publics

SAN JOSÉ, Costa Rica - Les élus du Costa Rica prévoient fermer les deux seuls parcs zoologiques publics du pays l'an prochain afin de rendre aux animaux leur liberté.

La fondation qui exploite les deux établissements a toutefois signalé samedi qu'elle avait l'intention de s'opposer à cette mesure.

Le ministre de l'Environnement Rene Castro a annoncé au cours des derniers jours que le zoo Simon Bolivar de San José, fondé il y a 97 ans, serait transformé en jardin botanique à compter de l'an prochain.

Il compte aussi mettre la clé sous la porte du parc zoologique situé à l'ouest de la capitale, le Centre de conservation Santa Ana.

Ensemble, ces deux établissements accueillent 400 animaux de 60 différentes espèces, incluant un lion, des crocodiles, des singes et un tapir.

Le ministère de l'Environnement a déclaré que les bêtes seraient relâchées dans la nature ou transférées dans des refuges animaliers.

Mais la fondation Fundazoo ne compte pas se laisser faire sans broncher. Son porte-parole, Eduardo Bolanos, a indiqué samedi qu'il soumettrait la cause à un tribunal administratif, arguant que le contrat d'exploitation des deux zoos est valide jusqu'en 2024.

Le Costa Rica interdit aux cirques de présenter des numéros d'animaux depuis 2002. Le pays d'Amérique centrale a également banni la chasse sportive.

PLUS:pc