NOUVELLES

La Fédération turque d'athlétisme suspend 31 athlètes pour dopage

05/08/2013 10:35 EDT | Actualisé 05/10/2013 05:12 EDT

ANKARA, Turquie - Dans la foulée du plus récent scandale impliquant l'athlétisme turc, 31 athlètes ont été suspendus pendant deux ans pour dopage.

La Fédération d'athlétisme turque a annoncé les sanctions, lundi, et elles touchent notamment le spécialiste du lancer du marteau Esref Apak, médaillé olympique d'argent en 2004. Son contrôle positif avait été annoncé en juin.

Les suspensions surviennent cinq jours après que l'IAAF eut confirmé que neuf athlètes turcs, dont deux adolescents, avaient écopé de suspensions de deux ans pour usage de stéroïdes anabolisants.

Le pire pourrait être à venir en Turquie lorsque la fédération complétera les enquêtes sur le cas de dopage présumé de Asli Cakir Alptekin, la championne du 1500 mètres aux Jeux olympiques de 2012, et deux autres membres de l'équipe féminine à Londres l'an dernier.

Les problèmes de la Turquie avec le dopage de ses athlètes risquent d'affecter la candidature d'Istanbul face à ses rivales, Madrid et Tokyo, pour obtenir l'organisation des Jeux olympiques de 2020. Le Comité international olympique annoncera le choix de la ville organisatrice le 7 septembre.

Au moins trois des 31 athlètes suspendus, dont Apak, étaient membres de l'équipe olympique turque à Londres. Tugce Sahutoglu a participé à l'épreuve du lancer du marteau chez les dames et Elif Yildirim faisait partie du relais 4 x 400 mètres.

PLUS:pc