NOUVELLES
05/08/2013 08:11 EDT | Actualisé 05/10/2013 05:12 EDT

Détroit veut déterminer la valeur du tunnel qui la relie à Windsor

CBC

Les autorités de Détroit feront appel à des consultants externes afin de déterminer la valeur de tous les actifs de la ville, y compris celle du tunnel qui relie cette métropole à Windsor, en Ontario, et du musée Detroit Institute of Arts.

Autrefois quatrième ville des États-Unis, Détroit est devenue la plus grande ville américaine à se déclarer en faillite, le 19 juillet dernier. Elle était en difficulté depuis plusieurs années après un important déclin de sa population, une mauvaise gestion municipale et une baisse de ses recettes fiscales.

La crise économique est venue donner le coup de grâce à l'économie de cet ancien berceau de l'industrie automobile.

La ville va aussi évaluer la valeur des œuvres qui se trouvent au Detroit Institute of Arts (DIA), a indiqué le gestionnaire d'urgence de la municipalité, Kevyn Orr, dans un communiqué publié lundi.

Vendre des tableaux pour payer les dettes de la ville?

La Ville de Détroit a demandé à la maison d'enchères new-yorkaise Christie's d'évaluer la valeur des objets d'art qui se trouvent au DIA. Des responsables de Christie's avaient déjà effectué une visite dans le musée au mois de juin. Ils espèrent terminer leur évaluation d'ici octobre, indique le Detroit Free Press.

La collection du musée vaudrait plusieurs « milliards de dollars », indique le quotidien de Détroit. S'il n'est pas encore question de vendre les œuvres d'art, certains craignent que la visite des responsables de Christie's soit une étape vers la vente des biens que le musée possède.

La vente éventuelle des œuvres d'art du musée est un des enjeux les plus controversés dans cette ville en faillite. Il héberge notamment des œuvres de Van Gogh, de Matisse ou encore de Bruegel. Selon le Detroit Free Press, le musée n'écarte pas la possibilité de poursuivre la Ville, si celle-ci veut mettre ses œuvres d'art aux enchères.