NOUVELLES
04/08/2013 05:29 EDT | Actualisé 04/10/2013 05:12 EDT

Ryan Cochrane en argent, les Canadiennes septièmes au relais aux Mondiaux

BARCELONE, Espagne - Le Canada a conclu les Championnats du monde de la FINA en ajoutant une autre médaille à sa récolte, dimanche. Le nageur britanno-colombien Ryan Cochrane est monté sur la deuxième marche du podium au 1500 m libre. Également en action, la Québécoise Katerine Savard et l’équipe féminine de relais a fini septième de la finale du 4x100 m quatre nages.

Au 1500 m libre, Cochrane a enregistré un chrono de 14 min 42,48 s pour terminer à 1,33 seconde du vainqueur, le Chinois Yang Sun. C'est l'Italien Gregorio Paltrinieri qui a ravi la médaille de bronze, terminant à 4,22 secondes de Sun.

Il s'agit d'une sixième médaille en carrière aux Mondiaux pour le natif de Victoria et il devance maintenant Brent Hayden pour le plus de médailles gagnées par un Canadien à ces championnats.

«Je n'aurais jamais pensé décrocher six médailles quand j'étais enfant et que je commençais à m'intéresser à ce sport», a noté Cochrane, qui a aussi gagné le bronze au 800 m libre au début des Mondiaux. «D'un autre côté, je veux toujours faire mieux et je crois que c'est ça qui me pousse à me dépasser chaque jour.»

Du côté féminin, le quatuor canadien, composé de la Britanno-Colombienne Hilary Caldwell au dos, l’Ontarienne Martha McCabe à la brasse, Savard au papillon et la Manitobaine Chantal van Landeghem en style libre, a enregistré un chrono de 4:00,19. Les nageuses du pays ont terminé à 6,96 secondes des Américaines, couronnées championnes du monde.

«Nous avons toutes les quatre fait un bel effort», a raconté Savard, troisième relayeuse canadienne à s’élancer dans la piscine.

L’athlète de Pont-Rouge a parcouru son 100 mètres papillon en 57,42, elle qui, lors de l’épreuve individuelle disputée plus tôt cette semaine, avait établi une nouvelle marque canadienne de 57,31.

«Étant donné que ça fait huit jours de compétitions, tout le monde ressent un peu de fatigue. Avoir été capable de refaire le même temps qu’au début des Mondiaux, c’est un bon point», a-t-elle affirmé.

Un temps de 4:00,34 avait placé les Canadiennes au sixième rang des préliminaires, dimanche matin. Si les Canadiennes avaient pour objectif de conserver une place dans le top-6 en finale, dimanche soir, elles ne sont pas déçues pour autant.

«Nous avons fait un meilleur chrono en finale et avons terminé près de deux secondes derrière les sixièmes. En regardant tout ça et en prenant du recul, c’était pratiquement impossible d’atteindre la sixième place. Cette septième place, étant donné notre temps, c’est très bon», a conclu Savard.

PLUS:pc