NOUVELLES

Italie: Silvio Berlusconi veut échapper à la prison en obtenant un pardon présidentiel

03/08/2013 10:30 EDT | Actualisé 03/10/2013 05:12 EDT
Robba da Pdl

ROME - Les principaux conseillers de Silvio Berlusconi tentent actuellement d'obtenir un pardon présidentiel pour l'ex-premier ministre italien afin qu'il évite la prison et qu'il puisse continuer à exercer une fonction publique.

Renato Brunetta, le chef du Peuple de la liberté, le parti politique de M. Berlusconi, a affirmé samedi qu'un autre conseiller et lui-même avaient demandé une rencontre avec le président de l'Italie, qui a le pouvoir d'accorder des pardons.

L'un des plus loyaux partisans du Cavaliere, Sandro Bondi, a pour sa part déclaré que le pays risquait de se retrouver avec une «guerre civile» si le magnat de la presse âgé de 76 ans était obligé d'aller derrière les barreaux.

Une loi visant à réduire le nombre de détenus dans les prisons italiennes surpeuplées a déjà fait passer de quatre ans à un an d'emprisonnement la sentence reçue par Silvio Berlusconi pour fraude fiscale.

Étant donné que le politicien a plus de 70 ans, il peut choisir de purger sa peine en détention à domicile ou en faisant des travaux communautaires plutôt que dans un pénitencier.

La fragile coalition du premier ministre Enrico Letta risque de s'effondrer si la formation politique de M. Berlusconi lui retire son appui.

INOLTRE SU HUFFPOST

Silvio e Francesca