NOUVELLES

Répit à la SOPFEU après un mois de juillet occupé dans le nord du Québec

03/08/2013 10:19 EDT | Actualisé 03/10/2013 05:12 EDT

QUÉBEC - Après un mois de juillet très occupé, les pompiers de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) peuvent enfin respirer.

Seulement huit incendies étaient en activité en ce début d'août au Québec, après un mois de juillet où 24 incendies ont détruit près de 20 000 hectares de forêt sur la Côte-Nord seulement. Tout le nord du Québec a été affecté le mois dernier par des incendies majeurs.

La porte-parole de la SOPFEU, Eloise Richard, estime que la situation ne pouvait que s’améliorer, alors que les grandes chaleurs et le temps sec sont passés.

La SOPFEU a du faire appel à des pompiers des autres provinces canadiennes cet été, de même que de l'est des États-Unis, en raison de la charge de travail exceptionnelle.

Mme Richard souligne que la façon de travailler des sapeurs est uniforme, ce qui facilite la tâche. Elle précise que les méthodes d’extinction privilégiées peuvent parfois différer. Les pompiers québécois se servent beaucoup des plans d'eau pour circonscrire les incendies, alors que leurs collègues d’autres régions effectuent souvent des tranchées pour arriver à leurs fins.

PLUS:pc