NOUVELLES

Les clients de Time Warner demeurent privés du signal du réseau CBS

03/08/2013 07:14 EDT | Actualisé 03/10/2013 05:12 EDT

La décision des autorités de Time Warner Cable de bloquer le signal du réseau américain CBS s'est poursuivie samedi, et aucune des deux parties ne semble entrevoir une entente à court terme.

Time Warner a cessé de diffuser les émissions régulières de CBS à New York, Los Angeles, Dallas et dans plusieurs autres grandes villes des États-Unis, vendredi, laissant quelques trois millions de clients sans la programmation du réseau. Le litige tourne autour des redevances qu'exige CBS à la société de câblodistribution pour présenter ses émissions.

Chaque clan a accusé l'autre de présenter des demandes déraisonnables. Samedi, les deux parties ont même paru en désaccord quant à l'allure des négociations. Une porte-parole de Time Warner a affirmé que les pourparlers étaient toujours en cours. De leur côté, les dirigeants de CBS ont dit s'attendre à une reprise imminente des discussions, ajoutant toutefois que la décision appartient à Time Warner.

Sans nouvelle entente, les clients de Time Warner ont été privés de la prestation du golfeur américain Tiger Woods, qui vise une huitième victoire en carrière sur le parcours du Firestone Country Club, site du Tournoi invitation Bridgestone près d'Akron, en Ohio. Woods détient une avance de sept coups à l'issue de la troisième ronde, disputée samedi.

Les abonnés de Time Warner seront aussi privés de populaires émissions telles «Under the Dome» ou «60 Minutes», à moins qu'un règlement ne survienne.

Time Warner a coupé les émissions de CBS, mais aussi celles des réseaux Showtime, TMC, Flix et Smithsonian, tous disponibles sur le câble. Les clients sont coincés dans le milieu et l'enjeu risque d'augmenter. Le réseau CBS diffusera le Championnat de golf de la PGA, le dernier des quatre tournois majeurs, à compter de jeudi, tandis que la couverture des matchs préparatoires de la NFL doit commencer sur les stations locales dès la semaine prochaine.

Tard vendredi soir, Time Warner a affiché un message à ses clients sur son site web. Le président-directeur général Glenn Britt y affirmait que CBS était «intransigeant» en présentant des demandes qui ne correspondent pas aux ententes conclues avec des centaines d'autres diffuseurs. Si Time Warner cède aux demandes de CBS, a-t-il ajouté, d'autres diffuseurs exigeront davantage également.

«Le coût de la facture de câblodistribution exploserait. Vous seriez furieux. Nous serions furieux. Ça ne finira pas bien pour personne», a écrit M. Britt.

Time Warner exige environ 20$ par mois par client pour les chaînes de télévision. Selon un analyste de l'industrie, CBS a reçu entre 75 cents et 1$ pour chaque abonné à Time Warner, en vertu de l'entente qui est récemment arrivée à échéance.

Selon les dirigeants de CBS, c'est la première fois qu'un câblodistributeur coupe son signal, alors que le réseau a conclu des ententes avec Comcast, Cablevision, Charter, DirecTV, AT&T, Verizon et d'autres sociétés.

«Les émissions de CBS sont parmi les plus populaires de l'industrie, et pourtant il existe plusieurs réseaux sur le câble — avec des cotes d'écoute nettement inférieures — qui reçoivent beaucoup plus d'argent de Time Warner pour leur programmation que nous», a déclaré le président-directeur général de CBS, Leslie Moonves, dans une note transmise aux employés en juillet.

Les stations dont le signal a été coupé sont WCBS et WLNY à New York; KCBS et KCAL à Los Angeles; KTVT et KTXA à Dallas; WBZ et WSBK à Boston; KDKA et WPCW-CW à Pittsburgh; KCNC à Denver; WKBD-CW à Detroit et WBBM à Chicago.

PLUS:pc