NOUVELLES

Les athlètes de l'Allemagne de l'Ouest étaient systématiquement dopés

03/08/2013 01:39 EDT | Actualisé 03/10/2013 05:12 EDT

BERLIN - Des chercheurs à l'Université Humboldt à Berlin ont déclaré que les athlètes de l'Allemagne de l'Ouest étaient systématiquement dopés sous l'égide du gouvernement à compter des années 1970.

Le quotidien 'Sueddeutsche Zeitung' a diffusé les détails d'un rapport jamais publié de 800 pages intitulé 'Le dopage en Allemagne de 1950 à aujourd'hui', dans lequel on append que les politiciens de l'Allemagne de l'Ouest étaient en faveur de l'utilisation des drogues de performance chez les athlètes afin d'assurer sa promotion sur la scène internationale.

Un ministre de l'Intérieur aurait dit à l'époque «nos athlètes devraient jouir des mêmes conditions et services que les athlètes du bloc de l'Est».

Ce rapport affirme que pendant des décennies l'État a financé des expériences utilisant des drogues de performance telles que les stéroïdes anabolisants, la testostérone, l'oestrogène et l'érythropoïétine.

Il ajoute que les joueurs qui faisaient partie de l'équipe gagnante de la Coupe du monde de soccer en 1954 avaient reçu des injections de méthamphétamine Pervitin, une drogue aujourd'hui connue sous le nom de 'speed'.

PLUS:pc