NOUVELLES

Le groupe américain Bloodhound Gang est expulsé d'un festival musical en Russie

03/08/2013 08:55 EDT | Actualisé 03/10/2013 05:12 EDT

MOSCOU - Le band américain Bloodhound Gang a été expulsé d'un festival de musique en Russie et bombardé d'oeufs après le dévoilement de vidéos montrant son bassiste enfilant dans son pantalon un drapeau de la Russie lors d'un récent concert en Ukraine.

Des procureurs russes envisagent maintenant intenter une poursuite criminelle en lien avec cette histoire, qui survient au moment où augmentent les tensions entre les États-Unis et la Russie.

Des vidéos du concert de mercredi à Odessa, diffusées en ligne, montrent le bassiste Jared Hasselhoff poussant le drapeau tricolore dans son pantalon, par le devant, avant de l'en sortir par l'arrière. Ensuite, il a crié «Ne dites rien à Poutine», en faisant allusion au président russe Vladimir Poutine.

L'incident a semé la colère parmi les autorités gouvernementales de la Russie. Maria Minina, une porte-parole du festival de Kubana, dans le sud du pays, a expliqué samedi que la prestation que le groupe devait livrer vendredi avait été annulée, en raison de son comportement avec le drapeau.

Le band américain est connu pour ses chansons à connotation sexuelle, incluant «The Bad Touch» dont certaines paroles peuvent sembler controversées.

Jared Hasselhoff a été interrogé par les autorités policières samedi, selon ce qu'a rapporté le ministère de l'Intérieur, qui a ajouté que les procureurs devront décider si le musicien sera accusé de diffamation à l'endroit du drapeau russe.

Le bassiste a présenté ses excuses lors d'une conférence de presse, tard vendredi, sur le site du Festival de musique d'Anapa, a rapporté un site internet local. Selon Yuga.ru, Hasselhoff aurait confié qu'il ne voulait offenser personne, expliquant qu'il s'agissait d'une pratique courante d'enfiler tout objet dans son pantalon avant de le lancer en direction de la foule.

Hasselhoff a ajouté qu'il avait décidé de lancer le drapeau parce que certains spectateurs lui avaient paru perturbés de le voir flotter sur la scène.

Le scandale causé par le groupe américain survient au moment où le climat s'est envenimé entre les deux pays à cause de l'affaire Edward Snowden, cet ancien employé de l'agence américaine de sécurité nationale (NSA), en fuite depuis qu'il a révélé l'existence d'un vaste programme de surveillance du gouvernement des États-Unis.

M. Snowden a obtenu l'asile en Russie jeudi après être resté dans l'aéroport de Moscou depuis son arrivée de Hong Kong, le 23 juin.

Alors que les membres de Bloodhound Gang se dirigeaient vers l'aéroport d'Anapa, samedi, des militants d'un groupe de jeunes pro-Kremlin auraient lancé des oeufs et des tomates en leur direction de leur véhicule, selon Yuga.ru.

Les musiciens ont été exclus du vol qu'ils devaient emprunter vers Moscou après être montés dans l'avion, selon ce qu'ont rapporté des agences de nouvelles russes, citant des représentants de la compagnie aérienne. Après avoir été interrogés par des officiers, les membres du groupe auraient pu emprunter un autre vol.

PLUS:pc