NOUVELLES

Des attentats font au moins 19 morts en Irak

03/08/2013 02:42 EDT | Actualisé 03/10/2013 05:12 EDT

BAGDAD - Une série d'attentats à la bombe et de fusillades ont fait au moins 19 morts à travers l'Irak samedi, ont rapporté les autorités.

L'attaque la plus meurtrière est survenue à une centaine de kilomètres au nord de Bagdad, où des hommes armés ont tendu une embuscade au convoi du lieutenant-général Abdoul-Amir al-Zaidir, l'un des plus hauts commandants de l'armée irakienne.

Selon la police, les assaillants ont abattu six gardes du corps de M. Al-Zaidir et en ont blessé quatre autres. Le lieutenant-général, qui commande des forces gouvernementales dans les provinces de Diyala et Salahuddin, n'a subi aucune blessure.

Des hommes armés ont également fait irruption dans la maison d'un ancien membre de la Sahwa, une milice luttant contre Al-Qaïda. Ils ont tué la femme et deux des filles de l'ex-combattant. Ce dernier n'était pas chez lui au moment de l'attaque, qui s'est produite dans la ville de Baquba, située à 60 kilomètres au nord-est de la capitale irakienne.

La Sahwa s'est jointe aux troupes américaines pour combattre Al-Qaïda au plus fort de la guerre en Irak. Depuis, les membres du réseau terroriste ont souvent pris pour cible les miliciens, qu'ils considèrent comme des traîtres. Récemment, plusieurs combattants anciens ou actuels de la Sahwa ont fait l'objet d'attaques.

Les morts de samedi portent à 597 le nombre de personnes ayant perdu la vie dans des attentats depuis le début du ramadan en juillet selon un bilan établi par l'Associated Press. Il s'agit du ramadan le plus sanglant de l'Irak depuis 2007.

PLUS:pc