NOUVELLES

L'homme qui s'était barricadé avec 180 armes a comparu depuis son lit d'hôpital

02/08/2013 04:16 EDT | Actualisé 02/10/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Isidore Havis, cet homme de 72 ans lourdement armé qui avait tenu les policiers montréalais en haleine durant une vingtaine d'heures plus tôt cette semaine, a comparu depuis son lit d'hôpital, vendredi.

Quatorze accusations, notamment pour agression armée et menaces, ont été portées contre lui, de même qu'une série de chefs reliés à la possession, l'entreposage et l'utilisation dangereuse d'armes à feu.

À l'issue du siège, mercredi matin, les policiers avaient découvert un impressionnant arsenal en investissant la résidence de l'homme à Côte-Saint-Luc.

Pas moins de 180 armes à feu s'y trouvaient, en plus d'une quarantaine de baïonnettes et des quantités considérables de munitions.

Les policiers avaient finalement réussi à le maîtriser en l'atteignant avec des balles de caoutchouc.

L'affaire avait commencé mardi lorsque M. Havis s'en était pris à deux employés d'Hydro-Québec venus changer des compteurs.

PLUS:pc