NOUVELLES

Les pro-Morsi installent un troisième camp près de l'aéroport du Caire

02/08/2013 02:34 EDT | Actualisé 02/10/2013 05:12 EDT

LE CAIRE, Égypte - Le gouvernement égyptien a annoncé vendredi qu'il mettrait fin à l'occupation de deux sites par des partisans du président déchu Mohammed Morsi, mais des centaines de manifestants pro-Morsi ont décidé de le défier en installant un troisième camp près de l'aéroport international du Caire.

Selon la télévision d'État, les forces de sécurité établiront d'ici les prochaines 48 heures un périmètre autour des deux principaux endroits occupés par des milliers de fidèles de M. Morsi avant même que ce dernier ne soit déposé par l'armée le 3 juillet.

Les autorités permettront aux protestataires de quitter les lieux sans procéder au contrôle de leur identité ou à leur arrestation, mais ne laisseront personne demeurer sur place. Elles n'ont pas donné de détails sur les méthodes qu'elles entendaient employer, mais le gouvernement avait déclaré plus tôt qu'il utiliserait des canons à eau et du gaz lacrymogène pour disperser les foules.

Cette décision constitue une tentative de la part du gouvernement intérimaire pour mettre un terme à la crise politique qui paralyse l'Égypte. Les partisans de Mohammed Morsi et des Frères musulmans ont affirmé qu'ils ne quitteraient pas les sites qu'ils occupent tant que M. Morsi, premier président démocratiquement élu du pays, ne retrouverait pas son poste.

L'intervention de la police pourrait donner lieu à de nouvelles violences et faire d'autres victimes. Plus de 130 fidèles du président déchu ont été tués et des centaines d'autres blessés depuis le coup d'État de l'armée, survenu après que des milliers d'Égyptiens eurent manifesté pour exiger la démission de Mohammed Morsi, l'accusant d'avoir remis le pouvoir entre les mains des islamistes.

En plus des camps érigés devant la mosquée Rabaah al-Adawiya et près du principal campus de l'Université du Caire à Giza, un troisième a fait son apparition vendredi dans le quartier de Heliopolis, dans l'est de la capitale égyptienne, à proximité de l'aéroport. D'après les organisateurs, ces rassemblements sont la preuve de l'appui dont bénéficie toujours M. Morsi au sein de la population.

PLUS:pc