NOUVELLES

La poursuite de l'ancien partenaire de Shakira est rejetée en Californie

02/08/2013 10:37 EDT | Actualisé 02/10/2013 05:12 EDT

LOS ANGELES, États-Unis - Une poursuite intentée par l'ancien partenaire de Shakira, qui souhaitait obtenir des dizaines de millions de dollars de la chanteuse, a été rejetée par un tribunal de la Californie. Un juge a déterminé que le dossier n'avait pas à être entendu dans cet État américain.

Le juge Abraham Khan de la Cour supérieure de Los Angeles s'est rallié aux avocats de la chanteuse, qui affirmaient que la poursuite devait être déposée dans le pays natal de la chanteuse, la Colombie, ou dans les Bahamas, qui est actuellement son pays de résidence.

Antonio de la Rua a poursuivi Shakira en avril, affirmant qu'il a joué un rôle important lors de sa transformation en vedette planétaire.

Dans la poursuite, M. De la Rua exige une somme de 100 millions $ US de la chanteuse. Une somme qui lui est due, affirme-t-il, en vertu d'une entente contractuelle qui n'aurait pas été honorée depuis 2010. Le couple s'est séparé en 2011.

Auparavant, Antonio de la Rua avait déposé des poursuites en Suisse et en New York, mais elles avaient aussi été rejetées par les tribunaux.

L'avocate Rachel Fleishman, qui représente l'ancien partenaire de la chanteuse, a expliqué mercredi lors d'une audience au tribunal californien les raisons qui motivaient le dépôt d'une poursuite en Californie.

Elle a entre autres indiqué que les juges de Los Angeles étaient habitués de traiter avec la complexité des contrats de célébrités et que Shakira visitait régulièrement la ville pour participer à l'enregistrement de l'émission «The Voice».

PLUS:pc