BIEN-ÊTRE

La FDA balise la notion de « sans-gluten » pour les consommateurs

02/08/2013 02:13 EDT | Actualisé 02/08/2013 02:15 EDT
Canadian Press

(bum) Les gens aux prises avec la maladie cœliaque sauront maintenant vers quels produits se tourner, aux États-Unis.

La mode est au « sans-gluten » pour les plus branchés en nutrition de ce monde, mais pour certaines personnes, il s’agit d’une absolue nécessité.

On parle bien entendu des gens qui souffrent d’une intolérance au gluten, appelée maladie cœliaque, et qui peuvent subir des conséquences graves à la suite de la consommation de gluten.

Cependant, la notion « sans-gluten » demeure vague et reste propice à l’interprétation.

C’est pourquoi la FDA américaine a décidé de réagir, rapporte le site même de la Food & Drug Administration, au plus grand soulagement des défenseurs des droits de ces personnes, qui risquent leur vie au restaurant et au supermarché.

Désormais, sur le territoire américain, les producteurs, fabricants et commerçants devront atteindre certains standards afin de mériter le droit de publiciser la mention « sans-gluten ».

La barre est donc fixée à 20 ppm, soit « parts par million », un nombre suffisamment bas pour garder les personnes à risque hors de danger, toujours selon la FDA.

« Sans une règlementation adéquate des étiquettes, les patients atteints de la maladie cœliaque ne peuvent savoir ce que “sans-gluten” signifie quand ils le voient inscrit sur une étiquette », résume Allessio Fasano, directeur du Center for Celiac Research.

Retrouvez les articles du HuffPost Art de vivre sur notre page Facebook.

INOLTRE SU HUFFPOST

Surprise! Ces aliments contiennent du gluten