NOUVELLES

Vingt neuf autres personnes sont accusées en lien avec les émeutes de Vancouver

01/08/2013 09:21 EDT | Actualisé 01/10/2013 05:12 EDT
CP

VANCOUVER _ Pas moins de 29 autres personnes, dont deux mineures, ont été accusées en rapport avec les émeutes survenues lors de la finale de la Coupe Stanley à Vancouver de 2011

La Direction générale de la justice pénale de la Colombie-Britannique a indiqué que les plus récentes accusations portent le nombre de manifestants arrêtés à 258. Les procureurs évaluent encore près de 50 autres cas afin de déterminer si des accusations seront déposées.

L'émeute s'est amorcée dans les dernières minutes du septième match de la finale de la Coupe Stanley, le 15 juin, menant à des heures de chaos où des partisans vêtus de leur chandail des Canucks ont enflammé des véhicules, brisé des vitrines et pillé des magasins.

La police de Vancouver a créé une unité spéciale pour gérer les enquêtes sur l'émeute, et produit jusqu'à maintenant des rapports touchant 352 personnes à l'intention des procureurs de la Couronne.

Parmi elles, 258 ont été formellement accusées, la Couronne ayant décidé de ne pas en poursuivre 46. Les procureurs doivent encore prendre une décision dans les autres cas.

La Direction générale de la justice pénale a indiqué que 166 d'entre eux ont plaidé coupable, qu'une personne a été déclarée coupable après un procès alors que neuf autres personnes ont plaidé non coupable et sont en attente d'un procès.

Un total de 126 émeutiers ont été condamnés à des peines allant d'une libération conditionnelle à plus d'une année de prison.