NOUVELLES

Procter & Gamble affiche un profit ajusté surpassant les attentes de Wall Street

01/08/2013 12:28 EDT | Actualisé 01/10/2013 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Procter & Gamble a fait état d'un profit ajusté ayant surpassé les attentes de Wall Street, et le chef de la direction de retour dans ses fonctions A.G. Lafley a promis une entreprise amincie et mieux orientée.

Dans ses premiers propos tenus depuis qu'il a repris les rênes du géant des produits de consommation en mai après avoir tenu ce rôle de 2000 à 2009, M. Lafley a affirmé que Procter & Gamble visait à réduire ses coûts et à faire croître ses marques les plus importantes et les plus rentables.

L'entreprise a fait état jeudi d'un bénéfice net au quatrième trimestre en recul de 48 pour cent en raison d'une dépréciation liée à ses activités de Braun Appliance et d'autres coûts non récurrents. Elle a toutefois affiché un profit ajusté et des revenus ayant dépassé les attentes de Wall Street.

Procter & Gamble a emprunté un virage devant lui permettre de s'attarder à ses 40 secteurs principaux, ses 20 plus importants nouveaux produits et ses dix marchés émergents les plus rentables, alors qu'il met en vigueur un plan de réduction des coûts devant générer des économies de 10 milliards $ d'ici l'exercice 2016.

Le chef de la direction a notamment évoqué des plans revisités pour les marques Pantene et Olay, disant s'attendre à des améliorations de rendement dans les prochains mois.

P&G a dit qu'après le paiement des dividendes privilégiés, le profit net s'élève à 1,88 milliard $, ou 64 cents par action, pour les trois mois clos le 30 juin. Un an plus tôt, il avait été de 3,63 milliards $, ou 1,24 $ par action.

En excluant les éléments non récurrents, le bénéfice ajusté s'est chiffré à 79 cents par action. Les analystes consultés par FactSet s'étaient attendus à un résultat de 77 cents par action.

Les revenus ont augmenté de deux pour cent, à 20,66 milliards $, aidés par une croissance des volumes et des prix plus élevés. Les analystes avaient projeté des revenus de 20,54 milliards $.

PLUS:pc