NOUVELLES

Un policier canadien surveillera les inspections de camions à la frontière

01/08/2013 06:11 EDT | Actualisé 01/10/2013 05:12 EDT
Getty

OTTAWA - Le gouvernement fédéral a adopté une mesure afin de rappeler que la loi canadienne s'applique même si des inspecteurs américains armés interviennent du côté canadien de la frontière.

Un accord bilatéral nouvellement conclu prévoit qu'un agent canadien armé sera présent pendant la durée d'un projet pilote permettant l'inspection en sol canadien de marchandises expédiées par camion vers les États-Unis.

La première phase de ce projet pilote a démarré en juin.

Des agents des douanes américaines oeuvrent ainsi à Surrey en Colombie-Britannique pour inspecter la marchandise de camions devant passer par Blaine dans l'État de Washington.

Ce projet s'inscrit dans le cadre d'un pacte de sécurité visant à assurer la circulation rapide des biens et des personnes à travers le 49e parallèle, tout en renforçant la sécurité nord-américaine en général.

Le ministère fédéral de la Sécurité publique a précisé qu'un officier de police armé du Canada serait posté à tout moment sur les lieux d'inspection.

Un agent de la GRC sera ainsi affecté au projet pilote en Colombie-Britannique. Puis, un officier de la police régionale de Niagara sera présent lors de la phase 2 qui sera mise en oeuvre au Peace Bridge reliant Fort Erie, en Ontario, à Buffalo, dans l'État de New York.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.