NOUVELLES

Pipeline TransCanada, pas d'emballement à Montréal

01/08/2013 06:28 EDT | Actualisé 01/10/2013 05:12 EDT

L'Alberta compte beaucoup sur la construction d'un oléoduc qui va traverser le pays d'ouest en est pour vendre son pétrole. L'entreprise Trans Canada a décidé d'aller de l'avant avec son projet de 12 milliards de dollars, qui n'a toujours pas passé le test de l'évaluation environnementale.

À première vue, il ne semble pas que le projet ait un impact important pour la région de Montréal. Le pipeline va passer dans la région et continuer son chemin vers l'est du pays sans s'arrêter. Mais, TransCanada affirme qu'une partie de son pétrole pourrait être raffinée à Montréal, par la compagnie Suncor.

Rien n'est toutefois assuré. TransCanada doit subir la concurrence de la compagnie Enbridge.

« Enbridge est une compagnie de pipeline qui a aussi un projet de transport de l'Alberta vers le Québec et ce projet, s'il est approuvé, servirait directement la raffinerie de Montréal et c'est surtout ce projet qui est le plus important pour la raffinerie de Montréal. Donc on n'aurait pas vraiment d'avantages particuliers pour Montréal », explique Pierre-Olivier Pineau, professeur aux HEC Montréal, spécialiste des politiques énergétiques.

Du coté des élus, rien de bien encourageant non plus.

Le maire de Montréal-Est, Robert Coutu, ne s'attend pas à ce qu'il ait un impact économique important.

Le maire de Montréal, lui, Laurent Blanchard, préfère connaître les détails du projet avant de se prononcer. « Il y a les problèmes de sécurité publique, les problèmes de développement durable, les problèmes d'environnement et aussi le vis-à-vis, la question du développement énergétique et de la sécurité énergétique du Québec, parce que c'est pas seulement montréalais, c'est québécois. Alors je vais attendre de voir quels sont les paramètres avant de commenter sur ce qui est prévu en terme de dangerosité par rapport à ce qui est prévu en terme de retombées », 

Le seul gagnant du transport pétrolier pourrait donc être la raffinerie Suncor, la dernière des grandes raffineries montréalaises, qui semble assurée d'un approvionnement continu en pétrole pour encore plusieurs années, que ce soit d'une compagnie ou d'une autre. 

Avec les informations de Normand Grondin

PLUS:rc