DIVERTISSEMENT

Quoi aller voir à Osheaga? Le choix des journalistes (PHOTOS/VIDÉOS)

01/08/2013 08:45 EDT | Actualisé 01/08/2013 09:26 EDT
Getty
LONDON, UNITED KINGDOM - JULY 06: Ezra Koenig of Vampire Weekend performs at Summer Stampede at Olympic Park on July 6, 2013 in London, England. (Photo by Nick Pickles/WireImage)

C’est demain que débutera la 8e édition du festival Osheaga. Les festivaliers en auront plein les oreilles, avec trois jours d’intensité musicale. En effet, ce n’est pas vraiment le choix de spectacles qui manque! Plus de 100 concerts seront présentés sur les cinq scènes installées pour l’occasion au parc Jean-Drapeau.

Choix déchirants, dilemmes… Il est parfois difficile de dresser son programme lorsqu’il y autant de bons groupes qui jouent au même moment. On souhaiterait courir d’un bout à l’autre du site pour ne rien manquer, mais la marée humaine nous en empêche. Bref, il faut se résigner à faire des choix.

Les journalistes culturels du Huffington Post Québec, Patrick White et Myriam Lefebvre, vous dévoilent quelques-uns des artistes se retrouvant dans leur programme. Il s’agit de suggestions purement personnelles, quelques coups de cœur à vous partager… Et avouons-le, le choix était difficile à faire!

LES CHOIX DE PATRICK WHITE, RÉDACTEUR EN CHEF

- VENDREDI -

THE CURE

Ce groupe new wave légendaire des années 1980 fait un grand de retour sur scène. Pour avoir vu ces musiciens au Forum de Montréal à l'été 1989, je dois avouer qu'ils sont plus que généreux en spectacle. Robert Smith, le chanteur, a également un rare charisme. Il vaut le déplacement à lui seul.

PHOENIX

Un des plus grands groupes pop rock des 10 dernières années. J'adore leur pop mélodique et joyeuse. De l'énergie pure en barre.

- SAMEDI -

STARS

Un de groupes rock montréalais les plus sous-estimés, malgré une certaine reconnaissance. Je suis un grand fan depuis l'album Heart. Si vous ne connaissez pas, c'est un incontournable de la scène pop-rock montréalaise, voire internationale.

TRICKY

Cet instigateur de la vague trip hop dans les années 1990, tout comme Massive Attack et Portishead, m'intrigue. On a peu entendu parler de lui dans les dernières années. Pourquoi pas un retour aux sources?

- DIMANCHE -

HOT CHIP

Vous aimez la musique électronique? Vous serez gâtés avec Hot Chip. Leur pop bonbon est pleine de fraîcheur. Voilà un groupe qui sait se réinventer.

-------------------------------

LES CHOIX DE MYRIAM LEFEBVRE

- VENDREDI -

BEN HOWARD

Meilleur souvenir de Ben Howards: son passage au Café Campus en avril 2012. Il avait renversé la foule, qui était non seulement silencieuse pour ne manquer aucune note de sa musique, mais aussi muette, tellement elle était impressionnée de le voir enchaîner ses accords de guitare avec autant de finesse… Ben Howards joue de la guitare comme il joue de la harpe, c’est d’une telle beauté! Espérons qu’il saura créer l’atmosphère de ces spectacles en salle sur une scène extérieure.

VAMPIRE WEEKEND

C’est le retour tant attendu! Après un passage des plus mémorables en 2009, alors que la pluie qui s’abattait s’était arrêtée en plein milieu de leur spectacle pour laisser place à un plein soleil, Vampire Weekend revient en force avec un album des plus solides à présenter. Modern Vampires of the City, disque rendant hommage à la ville de New York, est rempli de balades, parfois nostalgiques, mais surtout profondes, témoignant du temps qui file. Le quatuor saura donner quelques moments d’étincelles aux festivaliers, c’est garanti.

- SAMEDI -

YELAWOLF

Dans un langage tout aussi vulgaire que ses paroles, on pourrait dire que sur scène, le rappeur Yelawolf « kick des culs ». En bref, l’artiste d’Alabama est complètement déchaîné. Son débit est effréné, il ne s’arrête jamais… Signé sous le label d’Eminem, Shady Records, certains diront qu’il agit tel son disciple. Dans tous les cas, il ne manque pas d’audace. En préparation de son prochain album, Love Story, Yelawolf pourrait, qui sait, présenter de nouveaux titres au public montréalais.

AZARI & III / BONOBO

Ce qui est absolument délectable de la programmation cette année, c’est que Bonobo se produira tout de suite après Azari & III. Le déplacement vers la scène du Piknic Electronic vaudra le détour! Pour ceux qui n’ont pas encore découvert la musique de ces deux artistes distincts, Azari & III est une formation torontoise qui vous obligera à danser comme jamais sur leur house-pop savoureuse où l’on ajoute des sonorités rétrodance. Pour sa part, le DJ britannique Bonobo vous apaisera, en vous transportant dans son univers trip hop minimaliste.

- DIMANCHE -

ATLAS GENIUS

En début de journée, dimanche, les frères Jeffrey (Keith et Michael) du groupe australien Atlas Genius offriront une propre dose de rock alternatif aux festivaliers. Si vous aimez le pop-rock ensoleillé de Phoenix, vous risquez d’apprécier la présence d’Atlas Genius à Osheaga.

NEW ORDER

Tout festivalier se doit d’aller voir les grandes têtes d’affiche du festival. The Cure, Phoenix, Beck… ce sont tous des incontournables. Dans cette même lignée, la prestation de New Order risque de surprendre. Il y a tellement longtemps qu’on a pu voir la formation en spectacle. Et quoi de mieux que d’entendre un titre comme Temptation pour se replacer les esprits? Lundi, on se réveillera avec Blue Monday en tête…

OSHEAGA 2013: Quelques artistes

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.