POLITIQUE

Ontario: le Parti libéral doit se contenter de deux victoires sur cinq

01/08/2013 11:11 EDT | Actualisé 01/10/2013 05:12 EDT
PC

TORONTO - Le Parti libéral de l'Ontario (PLO) a dû se contenter de deux victoires lors des cinq élections complémentaires provinciales tenues jeudi soir, tandis que le Nouveau Parti démocratique lui ravissait deux sièges.

Maintenant dirigé par Kathleen Wynne, le PLO est parvenu à conserver la circonscription d'Ottawa-Sud, que détenait auparavant l'ex-chef Dalton McGuinty. John Fraser, un ancien adjoint de M. McGuinty, l'a emporté à l'issue d'une bataille serrée face au candidat conservateur Matt Young.

Le PLO a également remporté le scrutin dans la circonscription de Scarborough-Guildwood, dans la région de Toronto, après une course serrée à trois.

De son côté, le NPD s'est forgé une avance rapide dans Windsor-Tecumseh et n'a jamais été menacé, mais a été impliqué dans une bataille plus serrée avec le Parti progressiste-conservateur dans London-Ouest avant de se détacher.

Le Parti progressiste-conservateur n'est pas sorti les mains vides, l'emportant dans Etobicoke-Lakeshore, où la formation politique espérait arracher un premier siège à Toronto depuis 1999.

Les cinq sièges en jeu, jeudi, appartenaient au Parti libéral, de sorte que ce scrutin risquait de déterminer si Kathleen Wynne allait être jugée selon ses propres qualités ou selon les scandales survenus avant son arrivée à la tête du parti, notamment la coûteuse annulation de deux centrales au gaz, dont elle a hérité de l'administration McGuinty.

Mme Wynne avait reconnu que ces élections complémentaires seraient difficiles pour son gouvernement minoritaire. Et le ministre des Finances, Charles Sousa, a abondé dans le même sens au moment où les résultats commençaient à être dévoilés, jeudi.

«Lors d'élections complémentaires, c'est toujours plus difficile pour le gouvernement au pouvoir de conserver toutes ces circonscriptions», a-t-il déclaré.

«Je reconnais sans le moindre doute que les gens de Windsor et de London se sont exprimés. Nous écoutons, nous reconnaissons qu'il s'agit d'une élection complémentaire, une indication que tous les gouvernements ont besoin d'être plus attentifs aux besoins des communautés.»

Des milliers d'électeurs ont parlé et demandé un changement à Queen's Park, a affirmé la leader du NPD, Adrea Horwath.

«Nous ne tiendrons pas cette confiance pour acquise», a-t-elle lancé de Windsor, où Percy Hatfield, un ancien journaliste à la télévision et conseiller municipal, a signé une convaincante victoire.

Le Parti libéral était à un siège d'une majorité à l'Assemblée législative avant les cinq démissions, et Mme Wynne était assurée de demeurer à la tête d'un gouvernement minoritaire, vendredi, peu importe l'issue des cinq élections complémentaires.