NOUVELLES

Ontario : le Parti libéral doit se contenter de deux victoires sur cinq

01/08/2013 10:53 EDT | Actualisé 01/10/2013 05:12 EDT

TORONTO - Le Parti libéral de l'Ontario (PLO) a dû se contenter de deux victoires lors des cinq élections complémentaires provinciales tenues jeudi soir, tandis que le Nouveau Parti démocratique lui ravissait deux sièges.

Maintenant dirigé par Kathleen Wynne, le PLO est parvenu à conserver la circonscription d'Ottawa-Sud, que détenait auparavant l'ex-chef Dalton McGuinty. Il a également remporté le scrutin dans la circonscription de Scarborough-Guildwood, dans la région de Toronto.

De son côté, le NPD s'est forgé une avance rapide dans Windsor-Tecumseh et n'a jamais été menacé, mais a été impliqué dans une bataille plus serrée avec le Parti progressiste-conservateur dans London-Ouest avant de se détacher.

Le Parti progressiste-conservateur n'est pas sorti les mains vides, l'emportant dans Etobicoke-Lakeshore, où la formation politique espérait arracher un premier siège à Toronto depuis 1999.

Les cinq sièges en jeu, jeudi, appartenaient au Parti libéral, de sorte que ce scrutin risquait de déterminer si Kathleen Wynne allait être jugée selon ses propres qualités ou selon les scandales survenus avant son arrivée à la tête du parti, notamment la coûteuse annulation de deux centrales au gaz, dont elle a hérité de l'administration McGuinty.

Le Parti libéral était à un siège d'une majorité à l'Assemblée législative avant les cinq démissions, et Mme Wynne était assurée de demeurer à la tête d'un gouvernement minoritaire, vendredi, peu importe l'issue des cinq élections complémentaires.

PLUS:pc