NOUVELLES

Marée noire en Thaïlande: la compagnie blâmée

01/08/2013 11:51 EDT | Actualisé 01/10/2013 05:12 EDT

BANGKOK - La compagnie propriétaire de l'oléoduc à l'origine d'une marée noire qui a pollué une populaire île touristique thaïlandaise s'est attirée les foudres de la population et des élus, qui lui reprochent la lenteur de sa réaction.

Les travaux de nettoyage se poursuivaient pour une sixième journée consécutive sur l'île de Samet, jeudi.

Environ 50 000 litres de pétrole brut se sont déversés dans le golfe de la Thaïlande dimanche à la suite d'une fuite dans un oléoduc exploité par PTT Global Chemicals, une filiale de PTT, une compagnie contrôlée par l'État.

Un législateur de l'opposition, Sathit Pitutecha, a déclaré jeudi que l'entreprise n'était pas prête à faire face à une telle situation, et ce, même si elle avait déjà été impliquée dans quatre déversements.

Le président de PTT Global Chemicals, Boworn Vongsinudom, a défendu la réaction de l'entreprise, plaidant que ses équipes avaient travaillé «jour et nuit» pour compléter les travaux de nettoyage, qu'il espérait cependant terminer au bout de trois jours.

Selon les autorités, le pétrole qui a noirci l'eau entourant l'île située à environ 140 kilomètres au nord-ouest de Bangkok a été retiré en grande partie, mais certaines nappes sont toujours présentes sur le littoral.

PLUS:pc