NOUVELLES

Le taux directeur est maintenu à 0,5 pour cent dans la zone euro

01/08/2013 04:11 EDT | Actualisé 01/10/2013 05:12 EDT

FRANCFORT - Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, a laissé entendre jeudi qu'une autre baisse des taux d'intérêt pourrait être nécessaire si l'économie de la zone euro ne reprend pas du mieux.

Pour l'heure, l'institution a écarté cette mesure, et a décidé de maintenir son taux d'intérêt inchangé à 0,5 pour cent.

Mario Draghi a toutefois refusé d'exclure cette idée à plus long terme, déclarant aux journalistes à l'issue de sa conférence de presse que les taux demeureraient aux niveaux où ils sont ou qu'ils descendraient encore plus bas.

Le dirigeant de la BCE a ajouté que cette position était valable pour encore un certain temps, ce qu'il avait déjà indiqué lors d'une rencontre il y a un mois.

Mario Draghi cherche à signaler que la BCE n'a aucunement l'intention de suivre les traces de la Réserve fédérale américaine, qui a commencé à envisager de mettre fin à son programme de rachat d'obligations, dont l'objectif est de stimuler la croissance.

Tandis que les États-Unis se dirigent vers une reprise, les 17 pays qui font partie de la zone euro peinent à en faire autant.

Au premier trimestre, l'économie de la zone euro s'est contractée de 0,2 pour cent. Il s'agissait d'un sixième trimestre consécutif de décroissance.

M. Draghi a réitéré jeudi qu'il envisageait une modeste croissance pour cette année et l'année prochaine.

PLUS:pc