NOUVELLES

Le ravisseur de Cleveland passera le reste de ses jours derrière les barreaux

01/08/2013 07:20 EDT | Actualisé 01/10/2013 05:12 EDT

CLEVELAND - L'ancien chauffeur d'autobus qui a reconnu avoir enlevé, séquestré et violé trois femmes dans sa maison de Cleveland pendant une décennie a été condamné, jeudi, à la prison à vie sans possibilité de libération, plus 1000 années de détention supplémentaires.

Ariel Castro, âgé de 53 ans, avait précédemment plaidé coupable à 937 accusations de meurtre, d'enlèvement, de viol et de voies de fait portées contre lui.

Durant l'audience, l'homme a expliqué son comportement en affirmant qu'il était dépendant de la pornographie.

«Je ne suis pas un monstre», a-t-il dit.

Il s'est excusé auprès de ses victimes, tout en affirmant que la plupart de leurs relations sexuelles étaient consensuelles. Selon lui, ses otages réclamaient des rapports sexuels et n'ont pas été torturées.

Il a blâmé son ex-femme pour avoir fait de lui ce qu'il est devenu, et il a aussi blâmé le FBI, qui a interrogé sa fille durant l'enquête sur les disparitions, mais pas lui.

«Ces gens tentent de me présenter comme un monstre», a-t-il déclaré. «Je ne suis pas un monstre. Je suis malade.»

En vertu d'une entente conclue avec les procureurs la semaine dernière, il a plaidé coupable afin d'échapper à la peine de mort, qui aurait pu lui être imposée pour avoir battu et affamé l'une de ses victimes jusqu'à ce qu'elle fasse une fausse-couche.

Il a été condamné à la prison à vie pour les accusations les plus graves, et à des peines additionnelles pour les autres accusations.

Peu avant l'annonce de la peine, l'une de ses victimes, qui se trouvait à quelques mètres de lui, l'a confronté en affirmant qu'il lui avait fait vivre l'enfer.

«Tu as pris onze années de ma vie, et je les ai reprises», a lancé Michelle Knight. «J'ai passé onze ans en enfer. Maintenant, ton enfer ne fait que commencer. Je vais surmonter tout ce qui est arrivé, mais toi, tu feras face à l'enfer pour l'éternité.»

Michelle Knight ne faisait pas face à son bourreau durant sa déclaration, mais elle s'est tournée vers lui à plusieurs reprises.

La jeune femme, aujourd'hui âgée de 32 ans, a été la première enlevée par Ariel Castro en 2002. Il l'avait attirée dans sa maison en promettant de lui donner un chiot pour son jeune fils.

Le juge Michael Russo a rejeté les prétentions de l'homme voulant que ses otages aient vécu une vie heureuse avec lui.

«Je ne crois pas qu'il y ait une seule personne en Amérique qui soit d'accord avec vous», a-t-il dit.

Les trois femmes sont disparues séparément entre 2002 et 2004, alors qu'elles étaient respectivement âgées de 14, 16 et 20 ans. Elles ont toutes accepté de monter dans la voiture d'Ariel Castro.

Leur calvaire a pris fin le 6 mai, quand l'une des femmes, Amanda Berry, aujourd'hui âgée de 27 ans, a défoncé une partie d'une porte de la maison et a appelé les voisins à l'aide. Ariel Castro a été arrêté le même jour.

Un agent du FBI, Andrew Burke, a déclaré que l'homme avait transformé sa maison en prison en créant un système d'alarme artisanal et en enchaînant ses otages dans les chambres.

La maison avait été divisée de façon à cacher l'existence de certaines pièces, a-t-il affirmé. Les fenêtres des chambres étaient placardées de l'intérieur et de multiples serrures avaient été installées sur les portes.

Selon les procureurs, les trois femmes ont été enchaînées à répétition à un poteau dans le sous-sol et à un radiateur dans une chambre, de même que dans une fourgonnette. L'une des femmes a été enchaînée au sous-sol avec un casque de moto sur la tête, et quand elle a tenté de s'enfuir, elle a été attachée à la gorge avec le cordon électrique d'un aspirateur.

Les trois femmes ont été violées à répétition durant leur captivité. Amanda Berry a eu une petite fille, aujourd'hui âgée de 6 ans. Michelle Knight a procédé à l'accouchement du bébé le jour de Noël 2006, sous les menaces de leur ravisseur.

PLUS:pc